...
Exemple

05 février 2021

► Peterson University Flake: du virginie, du burley et... de la prune


Le PUF, comme le surnomment souvent les habitués, se présente sous forme de belles tranches compressées, autrefois dans une petite boîte rectangulaire bien pratique, de nos jours dans un contenant rond classique. Une odeur d'agrume se fait sentir à l'ouverture, soutenue par un autre parfum, plus profond, sans doute de la prune.

Émietté grossièrement et fumé dans une pipe en terre Prungnaud, le mélange m'apparaît assez terne: peu de perception des caractères respectifs des ingrédients, en notant que l'arôme de fruit senti à froid n'est pas présent pour le fumeur, une fois la combustion lancée  combustion très facile par ailleurs.

Autre essai, une deuxième fois dans le même contenant et dans les mêmes conditions (même heure, le soir, après dîner): mêmes impressions. Je cherche la saveur.

Troisième type de test, cette fois-ci dans une pipe en écume de forme apple. La perception est légèrement meilleure, le mélange apparaît un peu plus goûteux, mais cependant plus fort en nicotine. L'expérience dans l'écume de mer a été menée à deux reprises: avec des brins émiettés et avec bourrage des flakes directement, à la verticale: même résultat gustatif moyen.



Enfin, les essais suivants ont été effectués dans des bruyères: une Morel Magma et une Butz-Choquin Supermate, deux excellentes pipes. Là également, si la saveur est un peu plus prononcée que dans les essais initiaux, le plaisir est faible. Le PUF, en bruyère, n'est pas déplaisant, mais reste neutre, peu sapide.
Nicolas


VUES

10 commentaires :

Benoît a dit…

En effet, un tabac qui ne casse pas trois pattes à un canard, surtout goûté après lecture d'avis dithyrambiques sur divers forums (le prix, en France, en ferait-il la renommée ?)
Finalement la mention portée sur la boîte annonce bien la couleur "For the thinking man": un mélange à fumer sans trop y penser, l'esprit occupé.
Un tabac qu'on peut fumer tout au long de la journée sans désagréments (il ne manquerait plus que çà -:).
Dans la même famille Burley, Virginia et légère aromatisation, l'Erinmore Flake est bien meilleurs, ou le Peterson Sherlock Holmes; et d'autres sans doute que je ne connais pas.

Alain a dit…

Comme toi Benoît et comme Nicolas je le trouve assez plat. Mais pourquoi considérer qu'un tabac doit être banal si on veut fumeur "sans trop y penser" ? Moi je ne fume pas pour ne pas y penser :)

Anonyme a dit…

Bonjour,
Tout à fait d'accord avec Nicolas et Benoît.
Ce tabac ne m'a pas donné beaucoup de plaisir.
Et effectivement Benoît, j'ai une très bon souvenir du Sherlock Holmes de Peterson, la boite que j'ai eue était peu aromatisée et donc le goût du tabac était très présent. Contrairement à l'Erinmore Flake qui est trop aromatisé à mon goût.
Olivier de Bruxelles

Bertrand Semois a dit…

Allez, il n’est pas mauvais.

Anonyme a dit…

Mauvais, non !
Et il y a beaucoup de gens qui l'aiment !
Olivier de BXL

Anonyme a dit…

30 € pour un tabac qui est juste pas mauvais c'est un peu rédhibitoire.

Théodog a dit…

Un peu rédhibitoire... J’adore l’art de l’oxymore.

Damien a dit…

Il n'y a pas que les oxymores dans la vie.
Votre épouse, quant à elle, m'a confié qu'elle adore votre bar.

Brigitte a dit…

Erwin j'ai entendu dire que François Dal était monté
te remettre à ta place sur FdP pour ta médisance, j'ai
lu tes chronique que tu aurais également pu appeler :
"Les critiques de l'autre" si tu n'étais pas aussi imbu
de ta personne.

Claude a dit…

Si, quand on fume d'une boîte nouvellement acquise, le PUF peut décevoir.
Il ne faut pas oublier que c'est un tabac dominé par les Burleys. Or, cette catégorie n'est pas réputée pour sa complexité gustative et peut être déroutante pour quiconque n'est pas familier avec son aspect unidimensionel tout de même réconfortant lorsqu'on y a pris goût (littéralement).
J'ai remarqué que ce tabac gagne beaucoup à être mis en cave pendant plusieurs années. Ainsi, les virginies s'épanouissent, apportent de l'eau au moulin des saveurs et l'amertume des Burleys jeunots s'estompe. Le résultat est agréable, surtout avec la douce saveur de prune qui complète bien le mélange.
Nicolas voudrait sans doute encaver une boîte neuve durant 3 ou 4 années puis reprendre son évaluation. Je parie qu'il en viendra à une conclusion bien différente. ;-)
Bonne pipe.