...
Exemple

30 octobre 2021

► Les pipes Ropp: du classique à la française




Créée dans le dernier tiers du 19° siècle à Bussang dans les Vosges, puis installée dans le Doubs à Baume-les-Dames jusqu'en 1991, l'entreprise Ropp s'était spécialisée dans la fabrication de pipes en merisier (d'ailleurs délicieuses à fumer), avant de faire également des pipes en bruyère. 

Deux anciennes pipes Ropp, en merisier et en bruyère sablée

L'ancienne usine de Baume-les-Dames fait l'objet d'un travail de sauvegarde et de restauration progressive, grâce à des passionnés qui ont créé une association et travaillent bénévolement sur le chantier.


Quelques années après la fermeture de l'usine baumoise, la marque a été reprise par la société Cuty-Fort, un groupe de Saint-Claude qui détenait notamment Chapuis-Comoy, autrement dit Chacom (voir l'histoire de Ropp >).

De nos jours, c'est directement Chacom qui possède la marque Ropp et qui continue, à partir de très anciennes têtes de bruyère, de fabriquer quelques pipes de petit format et de formes classiques, montées souvent de tuyaux en corne. Les Américains sont particulièrement friands de ces modèles typiques français de la première moitié du 20° siècle. 


Cette pipe est un brûle-gueule sablé noir de forme rhodesian équipé d'un beau tuyau en corne aux teintes contrastées. Un bijou vintage et populaire.


VUES

3 commentaires :

Jack a dit…

Une très belle trouvaille. Félicitation
Jack

Bertrand Semois a dit…

Histoire passionnante et touchante. Je vois que les Ropp se vendent comme des petits pains sur smokingpipes.com
Il n’y a que les Français pour les snober.

Matt a dit…

Que de merveilles doivent se trouver dans les cartons de Chapuis-Comoy !

On ne peut que féliciter la commune de Baume-les-Dames, tous les bénévoles et les
élèves du lycée professionnel qui œuvrent à la restauration de l'usine Ropp et de
ses machines. Je forme le vœu que les professeurs d'Histoire, particulièrement ceux
de cette région, se saisissent également de cette opportunité pour emmener leurs élèves visiter ce site. Ce sera une façon très concrète de leur enseigner l'histoire du
développement industriel de la France et du Doubs en particulier.