12 octobre 2013

> EN LIGNE: UN BEAU LIVRE SUR LES PIPES ROPP



A la fin du XIX° siècle, la société créée par Eugène Ropp avait installé son usine de fabrication de pipes sur les bords du Cusancin, un petit affluent du Doubs, à Baume-les-Dames. A l'origine en bois de merisier, les pipes Ropp furent aussi réalisées en bruyère. Une marque populaire et de production en série. Mais en septembre 1991, subissant de plein fouet la crise et la baisse du nombre de fumeurs, les ateliers Ropp ont cessé leur activité, la marque étant alors reprise par la maison Chapuis-Comoy basée à Saint-Claude (Jura).
Deux frères, Romain et Jean-Charles Bassenne, l'un photographe et l'autre graphiste, ont voulu témoigner de cette histoire industrielle à travers une exposition organisée l'été dernier, puis grâce à un très beau catalogue qui présente l'usine telle qu'elle fut et telle qu'elle est aujourd'hui, comme figée depuis sa fermeture. Une association de sauvegarde a d'ailleurs vu le jour, comptant notamment d'anciens ouvriers et des membres de la famille Ropp, dans le but de protéger le site et -peut-être- de lui redonner vie.

 En ligne, voici le superbe livre-catalogue de 164 pages sur la maison Ropp et son histoire:


En août dernier, France 3 avait diffusé un reportage sur l'exposition de Baume-les-Dames:

ROPP, RUE DES PIPES

François Gauliard préside l'Association de Sauvegarde du Patrimoine Industriel de l'Ancienne Usine Ropp, à Baume-les-Dames."Mon frère y a travaillé comme ouvrier, mon père et mon grand-père comme chefs d'atelier et mon arrière-grand-père comme comptable", explique-t-il pour dire son attachement à ce site situé... rue des Pipes.

Les bâtiments furent naguère accessibles au public, puis fermés pour des raisons de sécurité. Ils appartiennent à la commune, mais l'association -qui compte une cinquantaine d'adhérents- a le projet d'y installer une résidence d'artistes et d'y créer un musée, non pas seulement des pipes, mais des industries traditionnelles de Baume, comme le filage ou l'imprimerie. "En attendant, nous travaillons sur place chaque vendredi à tout nettoyer et à tout inventorier".


Le site permettant de commander le catalogue >

VUES

9 commentaires :

JC a dit…

C'est un travail exceptionnel. J'ai feuilleté tout l'album. C'est beau, émouvant, riche en information. Bravo aux auteurs !

Anonyme a dit…

Oui mais c'est un monde englouti.

Anonyme a dit…

Oui mais c'est un monde englouti.

Daniel Zych a dit…

Bel ouvrage, bien documenté très émouvant. Ma première pipe achetée en 1981, que je possède toujours, était un "brûle-gueule" de marque Ropp. Espérons quand même que notre pays ne deviendra pas un vaste musée de notre savoir-faire passé.
Daniel Zych

FPF a dit…

Ce livre est magnifique ... et nostalgique.
C'est un merveilleux témoignage du passé, certes, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y ait pas d'avenir possible.
Bravo aux auteurs pour la qualité de leur travail tant photographique que typographique

marie a dit…

ouvrage d'exception ! à voir absolument

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

C'est un beau travail pour la mémoire et un joli regard photographique.
Certes, un peu nostalgique. Mais les artisans et usines de pipe ne manquent pas à travers le monde en 2013 !

MASSE Bernard a dit…

Beau livre en effet.

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

L'exposition est actuellement proposée à Dijon:

Cliquez ci-dessous:

Ropp, ça ne fume plus