Exemple

02 avril 2017

► Une boîte de Capstan "hors d'âge"


http://www.pipegazette.com/2017/04/une-boite-de-capstan-hors-dage.html

De nombreux fumeurs de pipe connaissent le tabac Capstan, présenté de nos jours principalement dans une petite boîte rectangulaire. Un ami a eu la délicate attention de m'en offrir une très ancienne, à la géométrie différente puisque ronde. Le tabac virginie en flake, tout comme les orientaux, a la réputation de particulièrement bien vieillir grâce à un processus de fermentation. Alors, qu'en est-il de ce Capstan Navy Cut conservé hermétiquement pendant plusieurs décennies ? Dégustation.

Des petites boîtes bleues et rondes contenant 50 grammes de tabac Capstan, mon ami Michel en a chiné deux aux puces. Des boîtes intactes, juste légèrement marquées par le temps, pleines, jamais ouvertes. Il m'en a donné une et je mesure ma chance. Comme il est émouvant de tenir entre ses mains des objets dont on imagine qu'il ont été achetés il y a des lustres par un amateur éclairé ! Trente ans, quarante peut-être. Des boîtes ordinaires, devenues légendaires. Il est émouvant d'imaginer que cet amateur n'a pas pu en fumer le contenu, pour une raison inconnue. Mais que soigneusement, il les a conservées, que ses enfants peut-être les ont gardées, avant de se décider à délester la cave de quelques uns de ses trésors. 

Et voilà comment, aux puces de la Porte de Vanves, au sud de Paris, un chineur et fumeur a mis la main sur ces deux sphères métalliques, en sachant ce que le Capstan représente: un tabac mémorable, le Navy Cut, pressé, gardé en flakes. Nous lui y avions d'ailleurs consacré un article, sous la plume d'un autre ami, Salabreuil >>. Il y a deux ans, j'avais ouvert une boîte plus ancienne ancienne encore (voir ici >>).



À l'ouverture, la boîte a fait "pschitt". C'est le signe que la conservation est parfaite, puisque malgré les années, elle reste hermétique. La découverte du contenu est une belle promesse et déjà un régal visuel: les morceaux de flake ont une couleur brun foncé qui semble indiquer un heureux vieillissement; le taux d'humidité du tabac paraît idéal, ni trop élevé, ni trop faible. Cependant, la note olfactive est nettement vinaigrée. Cela annonce-t-il un désenchantement ?

Une fois la pipe bourrée avec légèreté, sans émietter les flakes, l'allumage est facile. Se dégage dès les premières bouffées cette saveur si caractéristique des tabacs de type virginie: dense, intensément naturelle, rappelant le pain d'épices. Le vinaigre est oublié; me voilà rassuré. Et si certains virginia trop jeunes ont tendance à piquer un peu la langue et la cavité buccale, celui-là  se révèle d'une remarquable douceur. Le vieillissement n'est donc pas seulement visuel, il est aussi perceptible par les papilles. Ces qualités persistent jusqu'aux derniers brins consumés, dans une grande régularité.

Conclusion: les tabacs de type virginie conservés en flakes se bonifient avec le temps. Si la boîte métallique elle-même vieillit bien — il peut hélas arriver qu'elle rouille ou perde son étanchéité — le Capstan "hors d'âge" s'avère être un régal. Le blender américain G.L. Pease estime qu'un tabac peut aisément s'améliorer pendant vingt ans; après, on atteint sans doute la "zone de danger". Voilà malgré tout une invitation à faire des provisions pour soi-même ou — pourquoi pas — pour la génération future.
N.S.

VUES

9 commentaires :

vanessa marchand a dit…

Je sais pas si le tabac vraiment meilleur au bout de 40 ans paraport as ces 20 ans etant donne quil as drpassait 20 ans de danger ?

Combien de temps faut il pour le tabac ce bonnifie parce que j ai essaye un ans mais j ai pas vue de difference paraport si je l avait fumer as peine fini de l acheter merci de vos reponse

😈 Clemens a dit…

Merci de nous mettre l'eau à la bouche, Nicolas. Je ne doute pas qu'en fin connaisseur tu as du en apprécier chaque bouffée ... Rien que la boite est déjà une invitation au voyage dans un passé heureux. Félicitations !

Par contre, pour ceux qui te lisent, c'est, comment dire ? Légèrement frustrant ... !

Vanessa, pour obtenir une maturation des virginias, il faut au minimum entre 3 et 5 ans. 10 ans, c'est bien. Au-delà, si la boite est parfaitement conservée, c'est du "Petit Jésus en culotte de velours".

Sinon, tu peux passer ton tabac au four entre 6 et 8 h à 70-80 degrés. Même effet. Attention, cela ne marche qu'avec du blond ou un blend contenant du virginia (ex : La/Va/Or ou Va/Pe). Avec du brun ou du Semois, le résultat est totalement nul.

😈 Clemens

London Mixture période Murray dans Author Dunhill 552.

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

C'est un encouragement à se lever de bonne heure pour aller chiner :)
J'ai trouvé une fois en région parisienne une boîte de Dunhill Royal Yacht pleine et très ancienne. Mais place du Jeu de Balle à Bruxelles, rien ! :)

Pour en revenir à cette boîte de Capstan, quelques passagers du fumoir de la Pipe du Nord à Paris ont pu en profiter.

Guy a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Guy a dit…

Miam ! ¨Préviens-moi quand tu passes au fumoir 😆

D.P. a dit…

Je n'ai pas la patience de conserver mes boîtes de tabac. Dès que j'en achète, je me rue dessus pour avoir le doux plaisir d'entendre le bruit de l'air qui rentre et de humer les brins. La solution, à laquelle je vais me résoudre: accquérir chaque fois deux exemplaires. L'un pour la consommation immédiate et l'autre, son double, pour la cave. En étiquetant et datant ce dernier.
Merci de nous faire imaginer des trouvailles. Je vois que l'imagination des fumeurs de pipe est sans limite!

Benoît a dit…

Je fais partie des chanceux, merci Nicolas.
C'est en effet très bon.
Personnellement, je stocke. Sur dix boîtes achetées, j'en fume deux, à ce rythme et sur le temps on a vite fait de se faire des réserves très conséquentes pour un avenir plutôt incertain en la matière.
Mes choix : Samuel Gawith Full Virginia Flake et Best Brown Flake, McBaren Dark Twist Roll Cake.
Je stocke aussi des bruns français, pas pour les faire vieillir, évidemment, mais tout simplement parce que je ne donne pas cher de leurs peaux.

😈 Clemens a dit…

Un peu comme vous, j'ai beaucoup encavé par le passé et je continue, au fur et à mesure de mes découvertes. J'ai pas mal de Dunhill période Murray (il doit me rester environ 300 boites de Nightcap, London, Standard, Elizabethan, MM 965, De Luxe Navy Rolls ...), des Gawith (FVF, Navy, Balkan, 1792 flakes, Squadron Leader, des Robert MC Connell (Black Parrot, Old London, Sovereign), des GL Pease (Fillmore, Odyssey, Westminster), Ashton Artisan's blend (mon anglais de tous les jours, 180 boites en stock pour pallier une possible disette !) et 60 kilos Latakia Syrien ramené avec mon vieux M.A.N. (une pièce de musée, 12 millions de km au compteur) de Latakié à l'époque où je faisais la ligne Europe-Moyen-Orient. Maintenant, je stocke du Wilderness et du Legends, mes deux préférés chez McClelland. Sinon, plus classiquement, j'ai une petite montagne de Semois (Couvert, Manil, Martin). Quelques bricoles ramenées de Suisse de chez Rhein et Besson, plutôt anglo-balkaniques et VA/PE. Deux bestioles assez rares de chez Esoterica Tobacciana (Germain & sons) : Margate et Penzance. Enfin, le Saint Graal : trois boites de 200 gr de Balkan Sobranie de 1976 intactes et conservées religieusement, dans une cave secrète d'une très vieille maison brugeoise près du béguinage. Pas la peine de demander, vous ne saurez jamais où ! Sachez simplement, qu'il y a un gros chat de 13 kilos qui fait semblant de dormir et veille jalousement sur la porte qui mène au stock du patron. Sinon, plus de crevettes grises ... 😿😿😿.

En fin de semaine, lorsque tous les semis sont rentrés au dépôt et que ma femme vient me chercher pour rentrer sur Bruges, nous passons chez nos vieux amis Katrien et Jerry (Jerry's Cigar Bar, http://www.jerryscigarbar.be) où là aussi, j'ai mon stock privé d'anglais et de whisky écossais (Lagavullin, Caol Ila, Cardhu, ...). De temps en temps, je me laisse aller sur un petit Davidoff Escurio, mais je préfère la pipe.

Une autre bonne adresse pour nos amis français sur Ostende, (après une bonne portion de moules-frites et de croquettes de crevettes sur le port) : Vierstraete (http://www.vierstraete.be).

😈 Clemens

Jean-Philippe Lenglet a dit…

J'ai fait comme toi Nicolas, en janvier ou février à la pipe du Nord lors d'une soirée...

Beaucoup d'émotion , tout le monde s'est régalé... cette boite / la mm que la tienne/ conférait au sublime, voire au parfait .

Pour Info, deux boites achetées sur la baie... scytale a l'autre... mais il n'en dit mot lol.

Gavroche