Exemple

07 mai 2016

► La pipe sur France 24 !



C'est la séquence "Vous êtes ici" qui a été entièrement dédiée à l'artisanat pipier à Paris avec Pierre Voisin ("La Pipe du Nord") qui transmet peu à peu son savoir-faire à Marie-Aurélie Favre. Car cette jeune femme va prochainement prendre le relais aux commandes de la boutique. Regardez ce mini-documentaire auquel Pipe Gazette a été associé.


17 commentaires :

Le Cadre Noir a dit…

Beau reportage.

Fumeurs de pipe du Havre a dit…

En effet, Pierre c'est un beau reportage. Bravo à Marie-Aurélie, Nicolas et Pierre. Les interviews ont été menés sur un ton calme et intimiste. Il rend hommage avec justesse à Pierre Voisin et à son savoir-faire. Savoir-faire qui transmet avec passion à Marie-Aurélie. Dommage que ce reportage soit si court.

Fumeurs de pipes du Havre a dit…

En effet Patrick.... (désolé, je me suis trompé). Trop enthousiaste à rédiger mon commentaire ^^. Amicalement, David

Yves Ros a dit…

Par les temps qui courent, que ce reportage est bien conçu ! Mes félicitations à Pierre, Nicolas et Marie-Aurélie.

Outre le bonheur d'y retrouver des amis dans un environnement plus que familier, j'ai été profondément touché par le fait que le "passage du flambeau" ait ici été dédié à la pipe.

Ben ouais, quoi ! Faut qu'elle reste allumée notre bouffarde bien-aimée ! :)

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Il existe aussi une version en anglais.

The english speaking version:

http://www.france24.com/en/20160506-you-are-here-secrets-pipe-maker-wood-paris-tobacco

Jack a dit…

Reportage magnifique. Je retiendrai notamment que toute transmission de savoirs n'est pas qu'universitaire.
Il nous indique que la transmission est aussi compagnonnage, observations multiples, entre essais et erreurs.
Un savoir faire qui se transforme en savoir être, qui parle de l'artisan qui parle de et à l'Homme.

Merci à France 24, à Pierre, Nicolas et marie-Aurelie à qui je souhaite beaucoup de bonheur dans son apprentissage de maître ou maîtresse pipier. Se passage de connaissances de savoirs tout un symbole.

Alain a dit…

C'est un très beau reportage et une bonne nouvelle. Beaucoup de succès à Marie Aurélie!

fredimage a dit…

Très beau reportage !
Merci à France 24 bien sur, mais surtout à Pierre, Marie-Aurélie et Nicolas.
C'est un réel plaisir de voir et revoir ce lieu chargé d'histoire que je connais bien et où j'ai passé de si bons moments grâce à Pierre.
Nicolas, ton enthousiasme à nous faire partager ce monde particulier est un beau cadeau.
Marie-Aurélie, la route est longue et belle. La passation de savoir donnera une nouvelle saveur à cet endroit mythique et je suis certain que moi comme d'autres auront beaucoup de bonheur à continuer à visiter ce temple de la lenteur et du temps choisi.
Longue vie à la Pipe du Nord !

Daniel Zych a dit…

Sympathique et émouvant reportage.
La question que nous nous posons tous: Marie-Aurélie, fume t-elle la pipe ?
Daniel Zych

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Merci pour vos commentaires.

@Daniel: oui, Marie-Aurélie fume la pipe.

Anonyme a dit…

Merci beaucoup à vous pour vos réactions et vos encouragements.
Je suis Marie-Aurélie, fumeuse de pipe, bien heureusement!
Le "coming out" est fait, pour ceux qui ne m'auraient pas encore croisée à La pipe du Nord.
C'est en effet avec beaucoup de joie et de passion que je reprends la boutique, sous la houlette de Pierre.
Mon projet est de pérenniser ce lieu sur lequel le temps n'a pas de prise et d'y adjoindre des produits ou services bien agréables au fumeur de pipe. Quand je dis "service", c'est au sens propre car si Madame ne supporte pas la fumée à la maison, vous pourrez à terme venir fumer votre pipe à l'étage, en toute quiétude!
Je me réjouis de vous rencontrer et de partager ensemble notre passion commune;
Marie-Aurélie

Benoît a dit…

Un reportage très réussi, le néophyte et le non-pratiquant devant chacun y trouver son compte dans la découverte d’un métier, ce qui est bien, me semble-t-il, l’intérêt premier d’un documentaire grand-public.
Grand public qui peut ainsi découvrir (ou redécouvrir, Pierre Voisin rappelant au passage cette mémoire collective concernant la pipe, objet, gestes, parfums des volutes) une certaine manière de consommer le tabac et tout ce qui va avec, pas inutile par les temps qui court ! même si je suis loin d’être pessimiste sur l’avenir de la pipe.
Quant à moi, le plaisir de voir à l’écran un lieu et des têtes familières !

Anonyme a dit…

Le reportage traite de la pipe à Paris. Il est cependant dommage que ce reportage ne mentionne à aucun moment Saint-Claude, capitale mondiale de la pipe. De plus, aucune des personnes interviewées dans le reportage n'en parle. C'est d'autant plus dommage quand on sait que Nicolas sera bientôt intronisé au titre de premier fumeur de l'année à la Confrérie des maîtres pipiers de Saint-Claude. Un clin d’œil qui n'aurait pas fait de trop je pense (et qui aurait été reconnaissant) !

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Cher anonyme, il faut savoir qu'en télé, sauf pour le direct évidemment, beaucoup est coupé au montage...

Edouard Cheramy a dit…

Très beau reportage sur la Pipe du Nord. Un magasin magnifique et un accueil irréprochable!

Jack a dit…

Et je peux témoigner que le savoir faire en provenance de saint Claude occupe une place non négligeable à la pipe du nord.
J'invite l'anonyme à se rendre à la pipe du nord. On peut y découvrir des trésors de fabrication de pipes françaises "fait main " et pas uniquement en provenance de saint Claude mais bien de toute la France. Bien-sûr Saint Claude restant le "village mythique " de la pipe française à découvrir et redécouvrir régulièrement d'ailleurs très bien promotionnés par l'artisan pipier qu'est Pierre Voisin
Jack

Joseuvic a dit…

Visiblement Pierre va prendre sa retraite et il a trouvé une repreneuse.
Tant mieux; la Pipe du Nord continuera son bout de chemin.

Même si je descend rarement à Paris, je suis content de savoir que l'accueil qui me sera fait à la PdN sera le même que celui qui m'a été fait dans un passé récent.

Longue vie à la Pipe du Nord; bon courage à Marie-Aurélie -bravo pour sa passion du métier en passant- et bonne future retraite à quelqu'un que j'apprécie beaucoup: Pierre Voisin.