Exemple

10 avril 2015

► LE MÉLANGE 2015 DE KOHLHASE & KOPP

Le fabricant allemand de tabacs Kohlhase und Kopp propose, en série limitée et millésimée 2015, une boîte d'un mélange aromatique aux couleurs de Paris.

Après Rio l'an dernier, la dernière série limitée du blender allemand est, cette année, dédiée aux monuments parisiens emblématiques. La boîte est belle, mais qu'en est-il du tabac qu'elle renferme ? Il s'agit d'un mélange aromatique, composé de virginie, de burley et de black cavendish. Il est décrit comme un tabac doux et sucré, aux parfums de rhum, de noix de coco et de noix grillée, auxquels est ajouté du champagne. 
En effet, à l'ouverture de la boîte, la note est très fruitée, rappelant peut-être le Kentucky Bird. Sa coupe est assez large et son taux d'humidité satisfaisant. Il ne colle pas au toucher, n'est pas poisseux comme certains mélanges de cette catégorie.
À l'allumage, l'embrasement se fait sans difficulté. Il brûle bien et ne pique pas  point positif car bon nombre de tabacs aromatiques ont une tendance à agresser la langue. Son arôme reste stable jusqu'en fin de pipe. On perçoit une note sucrée, mais qui n'est pas envahissante en bouche.


En revanche, il dégage dans la pièce une nette senteur fruitée qui plaira sans doute à l'entourage et ravira les papilles des amateurs de ce type de tabacs aromatisés. Inutile de préciser qu'à l'inverse, les aficionados des tabacs naturels n'y trouveront pas leur compte...

 


L ' A V I S   D E   N E L S O N

 

Senteur dans le sachet : agréable senteur de noix qui poivre la noix de coco de façon équilibrée, contrairement au "Batida de coco" qui est écoeurant.
J'adore le cavendish qui se marie bien avec le burley.
Contrairement au "Pergamon" qui a un fort ressenti de vin blanc, on trouve ici une touche discrète de vin blanc sucré. Le mélange "Champagne" (j'ignore si on le trouve encore dans le commerce) était plus fort en vin et donnait plus de sucre et plus d'acidité. Ce qui donnait un côté aromatique excessif.
Pour l'instant, aucun regret et pas de rapport avec les millésimes de Planta, trop saucés et limite fumables (eau de Cologne).

Début de pipe
: Par une combustion lente, on peut, sans faire chauffer le foyer, apprécier les différentes saveurs s'harmonisant sans faire une bouillie sucrée. Tirant doucement sur la pipe, on constate le velouté de la noix de coco.

A mi-pipe, la noix se révèle. Peut être pas assez à mon goût.

En fin de pipe : le côté saucé apparait davantage en supplantant la saveur du cavendish. On se rapproche du négatif des Planta.

Room note: moyenne pour un aromatique : 6/10
Note globale de ce mélange : 6,5/10


Ce tabac pour pipe estampillé "2015, Liberté Egalité Fraternité" est actuellement disponible à la Civette du Palais Royal ainsi qu'au magasin Le Lotus (près de la Madeleine), à Paris. Il est importé en France par Albana Tobacco.

VUES

8 commentaires :

Alain a dit…

Ce tabac m'a lair d'être un parfum plutôt qu'un mélange pour pipe. Il y a bien sûr des amateurs pour ce style de tabac, mais je ne comprends pas bien pourquoi.

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Alain, ne négligeons pas le fait que les tabacs pour pipe les plus vendus sont des aromatiques...

Nelson a dit…

Ok Nicolas mais il existe de bons aromatiques. Là, c'est "just".
Beaucoup de fumeurs de brun s'arrêtent au mot Aromatique mais il faut nuancer car un Planta et un W.O.Larsen, ce n'est pas du tout la même chose !

Anonyme a dit…

Quels arôs recommandez-vous ?

Alain a dit…

Essayez l'Amphora rouge.

Nelson a dit…

Comme aros, je conseillerai de goûter les Larsen, le Black vanilla, le Plumcake de Mac Baren et le vanilla cream. En ce moment, en extérieur, je retrouve le Troost noir et le Mixture de Mac Baren.
Il y en a d'autres qui valent le détour comme le Hunter's Pleasure etc... Faut aller à la quête du Graal, mon ami !

Anonyme a dit…

Merci à Nelson de nous faire partager non seulement sa passion mais egalemnt de découvrir de nouvelles saveurs.
"Cerise sur le gâteau " la boîte est très jolie.
Jack

Anonyme a dit…

Subtil fragrances de Gaz d'échappement
avec des retours de monoxyde de carbone
on reconnait bien les couleurs du périphèrique une rèusite Bravo !