Exemple

09 janvier 2015

► LE TABAC PETERSON'S PERFECT PLUG


Surprenant, en effet, ce tabac pour pipe. À plus forte raison pour le fumeur habitué à sa simple blague d'Amphora ou d'Alsbo. Fabriqué au Danemark, conditionné en boîte métallique, le 3P's de la marque Peterson se présente sous la forme d'un petit gâteau brun foncé, marbré, contenant quelques fibres plus claires, un bloc très compact constitué de feuilles qui ont été fortement pressées. C'est ce que l'on appelle un plug. 


Il est constitué de virginia d'Afrique et du Brésil, et de burley en provenance du Malawi. Le mélange de feuilles est successivement séché, pressé et chauffé, cette dernière intervention accélérant la maturation des tabacs. Puis le fabricant danois attend deux semaines avant de le découper en blocs de 50 grammes.


Cette présentation peut être de nature à en décontenancer plus d'un. Mais le plaisir ne passe-t-il pas aussi par la préparation du tabac par le fumeur lui-même? Il convient alors de se munir d'une solide planche à découper et d'un bon couteau de cuisine, afin de tailler cette robuste part de gâteau en fines tranches. Attention à vos doigts !


On obtient ainsi une série de flakes, que l'on peut alors émietter avant d'en bourrer sa pipe, ou que l'on peut aussi rouler afin d'en faire une petite carotte qui remplira son fourneau. Le bourrage des flakes fera d'ailleurs l'objet d'un futur article (Voir >).


Qu'en est-il des qualités de ce Peterson's Perfect Plug ? La boîte dont je dispose, je l'ai achetée il y a cinq ans. Cet élément n'est pas anondin, car l'on sait que les tabacs virginia et burley vieillissent favorablement: ils s'adoucissent avec le temps. "À cru", un parfum de pain d'épices et de pruneau se fait sentir. On reconnait ainsi instantanément les qualités olfactives d'un vieux virginie.
L'allumage est assez poussif, malgré le fait que le tabac soit suffisamment sec. Il faut prendre le temps de bien l'enflammer, s'y reprendre à trois ou quatre fois et tirer fort, pour que la totalité de la surface prenne feu. Ensuite, la combustion nécessite une attention soutenue, afin qu'elle soit maintenue correctement. Quelques rallumages sont inévitables. Ce n'est donc pas un tabac que l'on peut fumer en vaquant à d'autres occupations actives.
S'agissant du goût en bouche, le 3P's est peu fruité, assez fort, proche du cigare (sans doute bien chargé en nicotine), et je n'y retrouve pas la fraîcheur d'un mélange pur virginia comme le Capstan (lire le test >). Probablement parce que, justement, le Peterson's Perfect Plug ne contient pas que du virginia, mais également  du burley. Résultat: c'est un mélange un peu austère, terreux, mais sans agressivité. Son goût est profond, régulier du début à la fin. Il dégage quelque chose de sérieux. De trop sérieux peut-être. Mais le choix de la pipe intervient. Il s'est révélé plus doux dans une Savinelli Autograph, faite dans une bruyère de Calabre.
En conclusion, si le fait de trancher soi-même son tabac donne un côté ludique à ce 3P's, sa saveur — somme toute pas désagréable  manque à mon sens d'un peu de légèreté. Néanmoins, c'est un mélange solide, sans fioriture, que j'ai réussi à apprécier dans des fourneaux de taille modeste, dans des pipes en bruyère calabraise ainsi que dans des pipes en terre Zénith ou Prungnaud.
Pour Scytale, bon connaisseur des tabacs pour pipe, l'allumage du 3P's est facile, il brûle bien. Il ajoute qu'il est "trop monolithique, pas si fort que ça" et qu'il fait de loin penser au Capstan. "Mais je préfère les flakes de burley ou les flakes de viginia", ajoute-t-il.

VOIR ÉGALEMENT: COMMENT BOURRER LE FLAKE >

VUES

14 commentaires :

Anonyme a dit…

Magnifiques photos.

Anonyme a dit…

Le couteau est impressionnant !

Gilmieug a dit…

Partagé que je suis en lisant cet article... J'ai envie de le goûter, j'ai l'impression qu'il est voisin du Saint Bruno. A voir. Si j'en trouve à l'étranger j'en rapporterais.

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Le Saint-Bruno est un virginie/kentucky assez corsé en effet... Je n'en ai pas fumé depuis longtemps. Je me souviens de la petite boîte de flakes.

Gilmieug a dit…

Oui Nicolas c'est un VA/KY que l'on trouve encore en flake , mais plus en boîte, seulement en pochette.

Anonyme a dit…

Le probléme avec la plupart des plugs actuels c'est qu'il y a du kentucky et je trouve que cela nuit a la saveur du virginie,comme le jack knife plug de GL Pease que je ne trouve pas terrible.

On trouve actuellement de Wessex un virginia plug assez goûteux.

Dans les années soixante dix,je fumais du war horse bar de Gallaher et du walnut plug de Ogden's tous deux disparus.
Je trouve que le gros intéret du plug c'est le peu de place qu'il prend,trés utile en deplacement,sauf si vous prenez l'avion a cause du couteau

Scytale

Gilles a dit…

Pensez-vous pouvoir trouver le Saint Bruno en France ?

CEDLAP a dit…

On en mangerait :-)

Anonyme a dit…

Le Samuel Gawith 1793 est assez proche.

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

1792 sans doute :)

Quand vous dites "assez proche", duquel ? Du 3P's ?

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Le Saint-Bruno n'est plus distribué en France depuis plusieurs années.

Anonyme a dit…

Dispo en GB

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Et en Espagne, beaucoup moins cher...

Jack a dit…

Bon avec retard, je viens d'acheter le 3P'sIl est effectivement excellent au fumage. Inconvénient majeur très difficile de garder une pipe allumée. Bref saveur excellente j'en redemande mais obligation de continuellement rallumer ma pipe.

J'ai fumé le tabac dans une Peterson "la Starboard ( Titanic)". Si un fumeur à dès conseils à me donner je suis preneur.
Jack