Exemple

25 janvier 2014

> LES TABACS DE LA SEMOIS, vus par Jean-Pierre Petyt (audio)

15 commentaires :

Salabreuil a dit…

Merci pour cet interview, Nicolas !

Le problème de l'avenir du Semois est encore soulevé. Non pas par manque de fabricants, mais parce que les planteurs ne sont plus tout jeunes et que la relève n'est pas assurée. Inquiétude, inquiétude...

L'évenement que représente l'exportation du Semois de chez Manil aux USA devrait annoncer un nouveau marché, un regain d'intérêt, une demande accrue et donc, peut-être, garantir des revenus susceptibles de favoriser des vocations de planteurs... Soyons optimistes !?

Cela dit, on parle beaucoup de Manil aux USA, mais il me semble que Martin exporte également.

Alain a dit…

Toujours un plaisir d'entendre Jean Pierre, un homme d'une rare gentillesse.

Espérons que de jeunes planteurs perpétue cette tradition..Et que nous puissions encore longtemps fumer de ces merveilleux Semois.

Julian a dit…

Merci pour ce reportage. Jean-Pierre fait bien la différence entre les planteurs et les fabriquants. C'est intéressant et on devrait davantage parler des premiers, qui peuvent disparaitre tout simplement.

Michel a dit…

merci Nicolas pour ce reportage

Michel a dit…

merci Nicolas pour ce reportage

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Il faudrait développer le label "semois de la Semois" :)

Daniel Zych a dit…

Merci pour ce témoignage précis et éloquent. Pour ma part je fume du Vincent Manil et du Chasseur que j'apprécie même si ce n'est pas du vrai Semois.
Bien amicalement

loic a dit…

Toujours un plaisir d'écouter Jpp
souhaitons pouvoir encore fumer ce merveilleux tabac longtemps

Hubert a dit…

Bravo pour cette interview très claire. Il n'y a donc que trois artisans qui font le Sempis, point. Les autres sont des contrefaçons.

Hubert a dit…

Pardon , faute de frappe. Le Semois bien sur.

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Contrefaçons, je n'irai pas jusque là, puisque l'appellation "Semois" n'est pas protégée.

Anonyme a dit…

Tabacs Belges cela m'est égal qu'il soit de Werwicq ou de Bohan....

Anonyme a dit…

Vous dites que le Didolux n'est pas du Semois. Mais sur le paquet,on peut lire: "C.DIDOT et FILS, planteurs-fabricants, Rochehaut-Frahan s/Semois.

Alors ??

Petyt J-P a dit…

Le Didolux n'est plus un Semois , puisque cette marque a été rachetée par un revendeur du coté Flamand de la Belgique. La maison Didot a disparue aussi.
Comme je pense tu crois que cela est un Semois, parce que le nom de Didot est indiqué dessus.
Je viens d' acheter une Renault, je pensais quelle été Française et bien non elle est Turque !!!!
Mais encore une x si tu le trouves bon c'est bien

Bertrand Semois a dit…

Je découvre cette interview et votre site. Passionnant, merci. Je suis moi même accro aux semois, aux vrais !