16 mai 2006

CONFRERIE JEAN NICOT

Du nom de celui qui introduisit le tabac en France au 16° siècle, la Confrérie Jean Nicot défend le plaisir que procure cette herbe délicieuse. Elle prône des valeurs de tolérance et de respect mutuel, vaste sujet en ces périodes de prohibition...

J'ai eu l'honneur d'être intronisé ce soir dans cette élégante association: repas au très chic Racing Club de France, en plein coeur du Bois de Boulogne et cérémonie d'adoubement, avec remise de collerette et de diplôme... dans la plus grande fraternité !

Mon parrain, Yves Grenard, est président de la Confrérie de Saint-Claude, dont je fais également partie, et de la société Chacom (voir photo).

Ce genre de réunion sympathique est l'occasion de rencontrer réellement d'autres fumeurs de pipe ou de cigares, de dialoguer plutôt que de devenir aigri et coupé du monde, de découvrir ce que l'autre apprécie.

Ca s'appelle communiquer.

Avouez que rester tout seul dans son coin, un peu replié sur soi, le regard fuyant quand on se trouve face à quelqu'un, c'est une bien triste vie. Remarquez, ça fait poète maudit, c'est un genre.

4 commentaires :

Anonyme a dit…

Si je ne me trompe, tu as été intronisé par le Papa et tu as diné à coté de sa fille :o))).

Bien joué !
PML

Nicolas a dit…

Oui c'est vrai, j'étais à table entre Marion et Yves Grenard.
Nous avons notamment parlé du prochain Mondial, des remous au sein du Pipe-Club de France et du talent de David Enrique, monteur chez Chacom et apprenti pipier.

Nicolas

Anonyme a dit…

félicitation nicolas ;)
Thierry

Sam a dit…

Tu avs faire des jaloux !