...
Exemple

12 mai 2020

► Nouveau Mac Baren HH Rustica: le premier test en français


Dans une interview
 
qu'il nous avait donnée fin mars, Per Georg Jensen avait annoncé le lancement prochain d'un nouveau mélange pour pipe de la série HH, une gamme sans arôme ajouté. C'est chose faite: dans un premier temps, un peu plus de 7000 boîtes ont été commercialisées.

Comme signalé depuis plusieurs semaines sur Pipe Gazette, ce mélange sous forme de flakes compte une dose non négligeable de Nicotiana rustica, appelé également Petit Tabac. Un tabac que fumaient les Améridiens dans des pipes en terre quand les Anglais ont débarqué en Amérique du Nord et lorsqu'ils ont commencé à coloniser le territoire en 1607.

Le Nicotiana rustica avait été peu à peu délaissé par ces colons anglais au profit du genre Nicotiana tabacum, découvert par les Espagnols dans les Caraïbes, moins chargé en nicotine et plus conforme au goût européen. C'est ce dernier qui a donné les variétés actuelles de virginie et de burley.

Au delà de cette belle histoire, parlons de ce que donne ce HH Rustica, qui contient donc du Nicotiana rustica, séché au soleil, ainsi que du virginie et du burley.
Les flakes, qui ont été pressés à chaud, sont constitués de filaments de teinte brun sombre, avec quelques notes plus claires. L'humidité à l'ouverture de la petite boîte est peu perceptible et une courte aération devrait suffire à rendre utilisable ce mélange, sauf si vous résidez dans un pays tropical   c'est l'occasion de le dire, je pense en particulier aux Antillais qui doivent faire preuve d'ingéniosité pour faire sécher leur tabac à pipe. Le parfum à froid est celui du cuir, un parfum profond avec une légère touche boisée. 

J'ai choisi d'émietter grossièrement les flakes, avant de bourrer une pipe en écume de taille moyenne. L'allumage se fait en plusieurs fois. Il faut faire chauffer le brasier, suffisamment pour que le feu soit stable, mais sans excès, pour éviter une montée en température qui rendrait la fumée agressive. Question d'équilibre, comme toujours. La combustion, il faut le reconnaître, se fait assez difficilement pendant le premier tiers.

En bouche, rapidement, c'est la saveur typique d'un mélange virginie/burley qui est perçue. Aucune agression linguale. La fumée est pleine, légèrement acidulée. Et très rapidement, on sent qu'on a affaire à un mélange robuste... Incontestablement, on perçoit un taux de nicotine élevé. J'ai personnellement un bon indicateur: l'apparition de quelques suées sur le crâne! En cela, ce mélange est comparable au Mac Baren HH Bold Kentucky, qui fera d'ailleurs l'objet d'une future chronique.

Je l'ai fumé une nouvelle fois le lendemain, dans une pipe en bruyère, également de contenance moyenne. Et ce HH Rustica a présenté les mêmes caractéristiques que la veille: c'est un mélange régulier et très puissant, qu'il vaut mieux éviter de choisir le soir, au risque de perturber l'endormissement. Il est décidément trop fort pour moi.
N.S.

VERSION AUDIO
À ÉCOUTER AUSSI SUR APPLE PODCASTS, GOOGLE PODCASTSDEEZER, SPOTIFY, CASTBOX ET PODCLOUD


VUES

17 commentaires :

Le piperrant a dit…

J'attendais avec impatience un avis expert et averti sur ce tabac. Merci Nicolas pour ces observations claires et précises..

Jack a dit…

Je suis curieux de savoir quelle saveur à ce tabac . Jack

Gilmieug a dit…

Merci pour cette intéressante revue. Ce mélange semble une bombe !

D.P. a dit…

Je suis tenté d'y mettre mon nez et mes papilles, en le fumant après le déjeuner. Si ça fusille ma sieste, tant pis -:)

Alain a dit…

D'après ce que je comprends il serait comparable aussi au St Bruno?

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

@ Alain Oui, la saveur est assez voisine finalement. Cependant, le St Bruno (flake ou ready rubbed) est un mélange de virginie et de kentucky. Sans Nicotiana rustica, bien sûr. Et je trouve le St Bruno un peu moins chargé en nicotine.

Anonyme a dit…

Peut-être le mélanger avec un virginia plus doux ?

Bertrand Semois a dit…

Merci pour ce test. Donc, explosif !

Charly a dit…

Bonne idée de mélanger avec un tabac plus doux. L'avez- vous essayé ?

Emilien Joffroy a dit…

Merci pour ce test sacrificiel :))

Jack a dit…

Je vous livre mes premières impressions ( je ne suis qu’un amateur et à chacun ses saveurs)
De manière générale c’est un tabac que j’achèterais volontiers si il était vendu en Belgique. A l’ouverture l’odeur semble le rapprocher du saint Bruno.
Une fois émietté et bourré dans la pipe . Allumage très facile (en deux fois) combustion régulière. Ne pique pas la langue. Rien à voir avec le saint Bruno. Pour l’amateur de Semois , de gris et de tabac anglais c’est un vrai régal. Il est effectivement chargé en Nicotine.

Je l’ai testé dans une Peterson Aran foyer moyen. Je ne pense pas le fumer dans mes pipes à Semois, foyer trop grand. C’est un tabac que j’apparente à certains tabacs de république Dominicaine et havane.
J’espère le trouver un jour à Bruxelles. Jack

Anonyme a dit…

Voilà une analyse et des commentaires qui changent des blablas habituels de certains fora. La comparaison avec le St Bruno me semble intéressant.

Clément a dit…

J’ai fumé ce nouveau tabac. C’est puissant, fort et bon. Attention en effet au shoot de nicotine.

Benoît a dit…

Ce descriptif donne très envie, puisque le HH Bold Kentucky duquel il semblerait se rapprocher me plaît bien.
Peut-on le rapprocher aussi du Samuel Gawith Lakeland Dark ? robuste (et parfait) Virginia Kentucky, la lecture de la chronique laisse à penser que oui.

En revanche, la comparaison avec le Saint-Bruno (même en Flake) me semble étrange puisque ce dernier est parfumé d'une de ces essences tellement anglaises.


Matt a dit…

Merci, Nicolas, pour la présentation de ce tabac chargé d'Histoire, à fumer avec la plus grande modération...

Et en compagnie de Per Georg Jensen, allons là où tout a commencé. Mettons le cap sur la Virginie :

Aux origines du HH Rustica

Pétuneur a dit…

Quelqu'un sait-il ce que veulent die les lettres HH?

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Oui, ce sont les initiales du fondateur de Mac Baren: Harold Halberg.