...
Exemple

19 mars 2019

► Le tabac Kings Crown mérite-t-il sa couronne ?



Le Kings Crown est un mélange hollandais pour pipe, très répandu dans les bureaux de tabacs. C'est un aromatique.

Fabriqué par la manufacture néerlandaise Heupink & Bloemen, le mélange Kings Crown est vendu en blague de 40 grammes. A l'ouverture de la pochette, se dégage une odeur très prononcée de cerise, de kirsch. Les brins, de largeur moyenne, ne sont pas collants. Il s'agit d'un assemblage de virginie et de burley.


Le Kings Crown, une mixture fruitée hollandaise

L'allumage est facile et les arômes déjà sentis à froid sont perceptibles aux premières bouffées, pas désagréables d'ailleurs. Mais rapidement, le défaut inhérent à ce type de tabac aromatisé apparaît, même en tirant doucement: ma langue pique et prend feu. Plus j'avance dans la combustion, plus ma perception du tabac se trouble, se brouille, s'efface, au profit d'une sensation désagréable chaude et sucrée qui m'anéantit la cavité buccale.  

Mon palais    je le concède    est d'une incorrigible fragilité: il ne tolère plus ces mélanges fruités; surtout si les fruits sont issus de l'industrie chimique. En revanche, il ne m'est pas déplaisant de fumer de temps en temps un mélange légèrement chocolaté ou vanillé, comme le Borkum Riff Original, auquel j'offrirais plus volontiers une couronne.


N.S.
VUES

8 commentaires :

Jean-Claude Zawich a dit…

En voilà donc un autre pour lequel je ne dépenserai pas d'argent inutilement.

Alain a dit…

Certains aromatiques sont agréables, exemple l'Amphora. Mais à partir d'un certain taux de sucres et d'additifs ça devient agressif et trompeur au fond.

Jack a dit…

Pour le tabac hollandais, Un amis m'a fait redécouvrir un tabac magnifique le Schippers vert.
Jack

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Le Schippers qui fera l'objet d'une prochaine chronique.

Gilmieug a dit…

Le seuil de tolérance d'une ajout d'arômes artificiels est très très bas pour moi également. Seul une pointe de black cavendish peut passer. Sinon, c'est le rejet et l'écœurement.

Guy a dit…

Merci pour cette revue intéressante.

Benoît a dit…

Quand on est pas chez soi, on a parfois tendance à acheter ce qu'on achèterait jamais dans son quotidien...
C'est le cas de ce tabac, pris à l'occasion d'un passage en province, et je ne saurais mieux dire que Nicolas.
Testé à la terrasse d'un café à l'heure de l'apéro, je ne suis pas allé au-delà du demi bol (au-delà, ça devient âcre, je trouve), ce qui n'est certes pas très sérieux mais, franchement, on en a très vite fait le tour.
Ceci dit, il y a pire.

Alain : Amphora Full Aroma : que je définirais d'aromatisé (et légèrement) et non aromatique (dans le sens "moderne")
En outre, les tabacs mis en œuvre sont de toute évidence de qualité.

Jack : ah oui, très bon le Schippers.
Un des très rare que je fume plus humide que les autres.
Mais attendons la chronique à venir.

Christophe papaalino a dit…

étant une gueule à sucre j'en ai acheté une blague.
Effectivement à l'ouverture de la blague c'est sympa mais à peine arrivé au premier tiers il ni a plus rien. La suite se passe de commentaire.