Exemple

28 juin 2015

► COUP DE COEUR: UNE PIPE RADICE PURE

Une pipe sablée ou rustiquée, ne subissant aucune teinture, ni même un quelconque passage de cire, c'est au fond relativement rare. Car seule une bruyère claire et sans défaut permet d'offrir une telle virginité.
D'ailleurs, les pipes de ce type présentent un risque, qui explique en partie la frilosité de certains pipiers à livrer entièrement naturelles des bruyères passées au sablage ou au guillochage. En effet, la moindre fissure dans le bois, même imperceptible à l'oeil nu, peut laisser se former une ou plusieurs taches disgracieuses au fil des fumages. Les goudrons sont sans pitié: ils s'infiltrent par le moindre interstice.
De même, une irrégularité dans la densité  et par conséquent dans la porosité  de la bruyère ou un manque de séchage du bois peut donner un résultat esthétiquement décevant : des zones nettement plus sombres, voire noires, peuvent apparaître sur le fourneau ou sur la tige. Ce que l'on accepte pourtant bien volontiers sur une écume.
Un pipier, même expérimenté, "n'est pas dans le bois", comme beaucoup d'entre eux aiment le rappeler. Alors, même si ce bois semble a priori s'accorder avec cette virginité, nul n'est à l'abri d'un accident. Néanmoins, le savoir-faire et les années de pratique amènent à mieux "savoir lire" la bruyère.
Quoi qu'il en soit, ces périls mis de côté, une pipe sablée ou rustiquée laissée vierge est un appel à la gourmandise. 

Ma Radice rustiquée naturelle

S'agissant de cette large Radice*, de forme canadian par sa tige et son tuyau, et de style pot quant à la forme de son fourneau, elle dégage une vraie générosité. À peine achetée, pas encore fumée, c'est avec volupté que l'on aime caresser cette matière pure, sentir cette odeur de bois, presque de maquis. Il y a, dans le fait d'allumer pour la toute première fois cette bruyère, un plaisir sensuel particulier. 
Au fil des pétunages, sa couleur à peine marquée vire progressivement au doré. Sa matière est rugueuse, sa fumée douce. Après plusieurs semaine de fréquentation, sa teinte se stabilise. Elle reste et restera caramel. 
J'ai connu le même plaisir avec une pipe courbe apple sablée de l'Américain Brian Ruthenberg, qui s'est merveilleusement patinée.                    

Ma Brian Ruthenberg sablée

Comme avec certains tabacs dont la seule vue met en appétit, ces pipes sablées ou rustiquées naturelles à la couleur évolutive sont des invitations à la dégustation.                        
• Textes et photos: N.S.

*Luigi Radice est un pipier exerçant près de Côme, au nord de l'Italie. Après avoir débuté chez Castello, puis co-fondé Caminetto avec Peppino Ascorti, Luigi a créé sa propre entreprise, Pipa Radice, en 1980, aidé par son père, Paolo. Aujourd'hui, Luigi Radice travaille avec ses deux fils, Marzio et Gianluca.



VUES

10 commentaires :

CEDRIC LAPORTE a dit…

Vraiment très jolies Nicolas

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Merci, Cédric.

Anonyme a dit…


Merci Nicolas pour cet article. Je n'ai pas pu résister et je m'en suis procuré une également!

Je l'attends avec impatience.Avec quel tabac as-tu culotté la tienne ?

Xavier

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Bonjour Xavier. Je l'ai culottée avec du semois La Brumeuse et du Scaferlati Caporal. Etant donné que c'est un gros foyer, je préfère y fumer du brun sec.

Anonyme a dit…


Et bien je ferais pareil mais avec du "Vallée du Mont d'Or" de chez JP Couvert.

Xavier

Anonyme a dit…

Elles sont toutes deux très belles! Il y a un bout de temps que je reluque cette ligne, chez Radice.

J'ai deux Luciano sablées naturelles, ainsi qu'une Mark Tinsky Tan Pot sable; et c'est un véritable plaisir de les voir progressivement changer de couleur.

Bonnes volutes avec cette belle, Nicolas!

Claudius

Charly a dit…

Une bien belle pipe, au rusticage intéressant. Merci de nous faire partager ça et au passage merci pour l'ensemble du site très instructif et divertissant..

Alain a dit…

Très belle. J'aime beaucoup ces pipes claires, un seul regret est qu'elles ne gardent pas cette belle couleur.

Gilmieug a dit…

Elle est craquante. Bon plaisir avec cette belle, Nicolas!

Lemosse a dit…

Superbe pipe !