29 novembre 2007

> UNE NOUVELLE MELAN

J'ai rencontré Thierry Melan par l'intermédiaire du Groupe. Installé en tant qu'artisan indépendant depuis quelques mois, c'est dans son atelier que je lui ai rendu visite aujourd'hui, au pied de Montmartre. Une minuscule pièce où tout est ordonné: ce pipier a, en peu de temps, accumulé un matériel impressionnant. Machines, outils, matières premières... il a tout à portée de main. Une main libre et créatrice. Il est réjouissant de savoir qu'en plein coeur de Paris, un jeune artisan s'est lancé avec passion dans le travail pipier, voulant maîtriser toutes les étapes de la fabrication.

Grand gaillard au caractère bien trempé, le fougueux Thierry fabrique, mais répare également des pipes anciennes, pour des clients particuliers et ceux des civettes parisiennes et belges.

Dès le début, il a trouvé son style, sa "touche": le rusticage. Et c'est ce que j'apprécie particulièrement sur ce "rusti-bol", comme il l'appelle lui-même: un guillochage profond, souligné par une teinte chocolat, un rebord lisse et prolongé par un tuyau acrylique noir et blanc. Cette pipe est énorme: ses 79 grammes sont parfaitement justifiés par l'épaisseur importante des parois qui évite tout échauffement excessif. Finalement, par rapport à la quantité de bois, elle n'est pas si lourde ! Le raccord tuyau-tige est parfait, le perçage large et le tirage se fait tout seul, ou presque.

Aussitôt rentré à la maison, premier allumage et première agréable sensation: celle d'une bruyère prometteuse.

"Autoportrait à la pipe"...

1 commentaire :

Thierry75 a dit…

contant que tu aime ta pipe Nicolas.
ta visite ma fait plaisir, j'aime bien recevoir les gens passionnés.