...
Exemple

07 octobre 2019

► Borkum Riff Original: aro mais pas trop




Dans le monde des fumeurs de pipe, deux écoles s'opposent souvent: les adeptes des tabacs aromatisés et ceux qui ne tolèrent que des tabacs purs. Certains mélanges peuvent néanmoins être un pont entre les deux. C'est le cas du Borkum Riff Original, une composition de virginie, de burley et de black cavendish. 

Ouvrons la pochette. Des brins assez secs, en tous les cas pas poisseux, s'entrecroisent en trois teintes: jaune, brune et noire. Au nez, il faut reconnaître qu'il y a là-dedans un léger parfum "Mon Chéri". Mais après l'allumage, seule une petite saveur chocolat-vanille est perceptible. Rien d'écœurant. La combustion, lente et régulière, se déroule facilement.

 Le Borkum Riff Original: un tabac légèrement aromatisé

Fabriqué au Danemark, le Borkum Riff Original est l'un des moins saucés de la gamme. Il peut être conseillé aux débutants, car il constitue une excellente porte d'entrée dans le monde du tabac à pipe: raisonnablement parfumé, il se fume facilement, ne pique pas ou très peu et n'encrasse pas trop la pipe. Il peut satisfaire également les fumeurs chevronnés qui ont envie d'un tabac chatoyant pour leur entourage, sans s'agresser la cavité buccale. Un bon compromis. 


VUES

9 commentaires :

Louis a dit…

Merci pour ce nouveau test. A goûter.

Pedro a dit…

Merci Nicolas pour cette recommandation. Moi qui suis un peu éclectique dans mes choix de tabacs et qui navigue entre les "Aro" et les "purs" je vais le tester. Où peut-on le trouver à Paris ?

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Probablement à la Civette du Palais Royal ou au Lotus.

D.P. a dit…

Les Borkum Riff sont en général liquoreux et poisseux. Celui-là ferait-il exception ?

Charly a dit…

Je vais de ce pas essayer de le trouver. Merci aussi pour cette description. C'est bien d'avoir sous la main un tabac un peu sucré.

Alain a dit…

Il est vendu en Belgique en tous cas et en Allemagne.

Anonyme a dit…

Ce tabac est très bon. Ahmad

papaalino a dit…

merci pour cette présentation Nicolas. Un tabac que j'affectionnais par le passé et que je ne retrouve plus en France

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Effectivement, je réalise qu’il a disparu des étals français. Un de plus que nous irons acheter à l’étranger si l’occasion se présente.