Exemple

30 septembre 2014

► UNE PIPE EN CÉRAMIQUE DE JEAN-MICHEL COQUET


Peintre et céramiste, Jean-Michel Coquet a d'abord exercé son art à Puimoisson (Alpes-de-Haute-Provence), avant de s'installer à Vernègues (Bouches-du-Rhône). Ses pipes en terre cuite intéressent certains collectionneurs, mais elles sont aussi excellentes à fumer.

De nos jours, Jean-Michel Coquet se consacre essentiellement à la création de tables d'orientation en lave émaillée. Mais il a derrière lui une belle carrière de faïencier d'art et de céramiste. Certains des objets qu'il a créés sont exposés dans la galerie reprise par son fils, le sculpteur David Coquet, également installé dans le village provençal de Vernègues (1).
Cependant, dans l'atelier personnel de Jean-Michel, il reste quelques pipes en terre. Derniers trésors d'une série d'objets pour fumeur que cet artisan aujourd'hui partiellement retraité a fabriqués en presque quarante ans d'activité.
"Autodidacte, j'ai commencé à faire des objets d'art de la table en 1973. Moi-même fumeur de pipe, j'ai fabriqué des pipes en terre pour moi, explique Jean-Michel Coquet. Puis, ayant fait un test pour en vendre, j'ai développé cette activité, entre autres. J'ai recherché des formes anciennes et créé mes propres modèles. J'ai également fait des pots à tabac, des cendriers, des pots à cigares..."
Les pipes en terre cuite émaillée de Jean-Michel Coquet sont équipées d'une double paroi, tout comme les pipes hollandaises Zenith. Énorme avantage de cette technique: la terre ne chauffe pas et la fumée qui sort est d'une grande douceur. Même si ce type de pipe n'est pas a priori votre tasse de thé, elle mérite d'intégrer votre collection. Car, avec elle, vous n'aurez que le goût du tabac et rien d'autre. Idéal pour une dégustation.


,
Au hasard d'une balade dans la ville thermale d'Aix-les-Bains (Savoie), je suis tombé -dans le bureau de tabac Au Pacha (2)sur un ensemble de pipes en céramique signée JMC, toutes montées d'un tuyau en corne. Une petite dizaine de pipes neuves, décorées de thèmes animaliers. Au cours de sa carrière d'artisan, Jean-Michel Coquet s'est aussi inspiré de sujets historiques voire maçonniques pour peindre ses têtes, avant de les passer à l'émaillage.


La fiche de conseils destinée aux fumeurs de pipes J.M. Coquet

(1)Voir le site de la Galerie Coquet >
(2)Au Pacha, 248 rue de Genève, Aix-les-Bains Tél.04 79 35 03 77



VUES

3 commentaires :

Nicolas de Pipe Gazette a dit…


Ayant rendu visite hier à Jean-Michel Coquet chez lui, à Vernègues (13), je confirme qu'à ce jour il lui reste un petit stock de pipes de sa fabrication: des pipes en terre émaillée, à double paroi. La plupart sont décorées.
Et je confirme qu'elles sont remarquables à fumer !

Anonyme a dit…

on m'en a offert une et je confirme qu'elles sont bien agréables
l'arôme du tabac se degage bien,la fumée est fraiche

Scytale

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

A l'heure actuelle, il en reste quelques unes chez Patrick Cornu, du Cadre Noir à Épinal. À prix mini !