05 avril 2009

> J'AI TESTE UNE PIPE SENATOROV


5 avril 2009

Sergei Senatorov est né à Riga, en Lettonie, en 1982. A l'âge de 10 ans, il a fabriqué sa première pipe en bois de pin, en se servant de papier de verre et d'outils rudimentaires. En 2006 , il s'est mis à faire des pipes en bruyère sérieusement. Il utilise, pour ses tuyaux, la meilleure ébonite allemande.

Ce jeune pipier a réussi à se faire rapidement connaître dans le monde entier sur le web, grâce à son site internet et aux forums de discussions sur lesquels il fait part régulièrement de ses nouveautés. Il a raison, ça marche. Le fait est que ses pipes, à des prix inférieurs à la plupart des danoises et des américaines, ont attiré l'oeil -grâce à d'excellentes photos- par la qualité du bois et l'aspect soigné des finitions. On a également remarqué le soin apporté aux teintures contrastées, la beauté de ses sablages qui ressemblent parfois à du rusticage, sa capacité à faire des grandes classiques autant que des formes plus audacieuses.

J'ai donc acquis une pipe Senatorov, pour constater à pleines mains et de mes propres yeux la qualité du travail. Et aussi, pour dire la vérité, parce que j'en avais envie depuis un moment. Plusieurs m'étaient passées sous le nez, d'autres ne me satisfaisaient pas a priori. Mais là, cette billiard aux beaux atours n'allait pas m'échapper ! Un ou deux clics, un réglement par Paypal et le tour était joué.

Je ne suis pas pipier, mais fumeur. Je ne suis pas professeur agrégé ni docteur ès pipes, mais amateur passionné qui tient une gazette. C'est à ce titre, et rien de plus, que je vous livre mon témoignage.

Tout d'abord, le contact avec Sergei s'est établi rapidement et efficacement. Commandée sur le site, la pipe est arrivée en une dizaine de jours en France, bien emballée. Voilà le genre de choses qui comptent quand on fait du e-commerce.


Première impression: comme c'est assez souvent le cas lorsqu'on achète sur photos, c'est une découverte. Non pas que l'on soit forcément déçu, mais disons que si les images sont un excellent indicateur, elles ne sont pas la réalité. Il est à noter que les photos du site de Senatorov sont de très bonne qualité, mais même dans ce cas-là, il existe bien une différence de perception de l'objet entre l'observation sur un écran et la vision directe, sans passer par les pixels...

En clair, j'ai été un peu surpris en ayant déballé frénétiquement mon paquet: la pipe que j'avais en main était bien, certes, celle que j'avais achetée, mais je ne la voyais pas tout à fait comme cela. C'est en partie irrationnel, mais je l'imaginais moins brillante par exemple. Ayant cru qu'elle était vernie, ce dont j'ai horreur, je me suis empressé de la frotter énergiquement avec mes doigts: immédiatement, il s'est avéré que c'était de la cire très lustrée. Ouf !

Un autre détail, qui n'apparaissait pas sur les images pourtant nombreuses: une multitude de taches noires très marquées au fond du fourneau. Contacté, Sergei m'a répondu immédiatement et aimablement qu'il s'agissait de quelques gouttes de teinture qui étaient tombées au fond. Même chose d'ailleurs à l'intérieur de la tige. Me voilà une fois de plus rassuré. Je l'avais auparavant montrée à deux pipiers, qui pensaient comme moi qu'il s'agissait d'un défaut du bois.

La pipe est belle et agréable à fumer: flamme sur le pourtour, oeils-de-perdrix au dessus et sous le fourneau, élégance de la ligne, avec une tige fine et une tête légèrement inclinée vers l'avant, bonne ouverture de lentille et bec peu épais, confort en bouche, légèreté, perçage large permettant une combustion régulière sans tirer fort... rien à dire, ou plutôt si, que du positif.

Pour un peu plus de cent euros , je suis le propriétaire d'une bonne et belle fumeuse lettone. Après quelques inquiétudes injustifiées, je suis un homme heureux.
Nicolas


3 commentaires :

Lapôtre a dit…

merci beaucoup pour ces articles passionnants qui nous ouvrent les yeux sur un univers sans fin.

Senatorov est un peu jeune pour être... sénateur.

aspera a dit…

Très belle pipe Nicolas ! La tête plus volumineuse qu'à l'habitude, et légèrement inclinée est du meilleur effet je trouve.
Il est dommage que certains aspects de finition continuent de laisser à désirer, malgré les remarques qui lui ont déjà été adressées par divers clients, ou émises sur les groupes de discussions.

Bonne pipe,

Jean-Luc

Marius a dit…

Commentaires de Marius, également acquéreur d'une Senatorov:

Commandée un mardi, envoyée le lendemain, je la reçois le lundi suivant en colis recommandé.

La pipe est, comme souvent, plus jolie en réalité.
Légère, la bruyère est claire et plutôt moyenne (je parle du veinage).

Quelques points noirs, rien de rédhibitoire.

Le tuyau en cumberland est un peu large au niveau du bec, son épaisseur par contre me convient parfaitement.

A mon avis, avec un tuyau un poil plus court, elle aurait gagné en équilibre.

La finition est bonne, quoique perfectible:
quelques petits résidus de colle à la jonction de la bague et de la tige.
le polissage de la bague pourrait être encore mieux soigné.

Encore une fois rien de grave.

Le trou (4 mm) dans la tige arrive bien axé au fond de la chambre: parfait.

Le floc est un peu dur dans la mortaise: un peu de mine de crayon gras et le tour est joué.

A la 1ère bolée, elle se révèle bonne fumeuse :les diamètres de perçage de la tige et du tuyau n'y sont pas étrangers.

Fin du bol, la chenillette ressort propre et sèche tout ça est de bon augure, je peux aller me coucher tranquille...

Conclusion: je ne regrette absolument pas mon achat et suivrai avec attention l'évolution de ce pipier.

Marius