01 mars 2009

> PETERSON: LE MYTHE ET SES LIMITES


Peterson: une maison fondée à Dublin en 1865, quand le pipier Charles Peterson s'est joint aux frères Kapp, eux-mêmes fabricants et marchands dans la ville irlandaise, dans Grafton Street. C'est Charles Peterson lui-même qui a conçu, dans la dernière décennie du 19° siècle, le fameux système de réservoir censé retenir le jus de pipe, puis la non moins célèbre lentille, percée sur le haut du tuyau, supposée envoyer la fumer vers le palais et ainsi éviter les brûlures de la langue. Ainsi commence l'histoire de la marque de pipes aujourd'hui la plus vendue au monde, qui chaque année édite des séries limitées, notamment pour la Saint Patrick. C'est donc avec une certaine émotion que je me suis rendu dans ce qui devait être le saint des saints de la pipe irlandaise et mondiale: le magasin Peterson, au 117 Grafton Street, à Dublin.

Juste en face de la célèbre université de Trinity College, on ne peut manquer la devanture de Peterson, en plein coeur de la ville. La vue de la vitrine est une bonne indication: des pipes, mais pas tant que cela. Surtout des accessoires pour fumeurs et autres objets plus ou moins proches du monde des pétuneurs.
En entrant, à droite, le comptoir, deux vendeurs et un petit choix de tabacs. Rien de plus et surtout rien de moins cher que sur le continent...
Au fond, une porte en verre ouvrant sur la pièce enfermant les cigares, maintenus ainsi à un taux d'humidité nécessaire à leur conservation.
A gauche, le mur des pipes, derrière des vitrines coulissantes. Une jolie palette a priori. Cela tombe bien, j'avais une commande d'un ami, qui m'avait demandé de lui acheter plusieurs modèles référencés. C'est donc avec ma "liste de courses" que je me suis avancé vers l'un des vendeurs.


-Avez-vous la Sherlock Holmes Baskerville rustiquée, please ?
-No Sir.
-Et la Flame grain de la forme 05 ?
-Sorry, no.
-Tant pis... alors la Rosslare Royal Irish sablée, forme 606 ?
-No more...
Certes, le catalogue Peterson est épais et on peut comprendre qu'il n'est pas possible d'exposer en permanence toutes les formes, dans toutes les finitions...Mais tout de même ! Sans doute m'étais-je imaginé un magasin idéal, une sorte de maison mère dans laquelle on trouverait forcément à peu près de tout, en cherchant bien, quitte à fouiller dans les tiroirs ou à aller regarder dans une réserve.
Question prix, contrairement à des bruits qui courent, ne vous attendez pas à faire des affaires exceptionnelles. Sans doute la série Standard System et System De Luxe sont-elles meilleur marché qu'en France, mais c'est à peu près tout.
Intéressant en revanche, le rayon des "secondes": des Peterson qui présentent un léger défaut et qui ont été déclassées. Elles sont vendues à des tarifs très attractifs.
Bref, si vous avez prévu de vous rendre à Dublin, une étape s'impose dans la rue Grafton. Mais la visite seule ne mérite pas le voyage.
Le quartier des pubs, Temple Bar, lui, vaut vraiment le déplacement, même si on ne peut plus fumer à l'intérieur ! De même que l'imposante bibliothèque en bois de Trinity College, qui proposait une exposition sur le thème des détectives dans les romans, en première place desquels se trouve, of course, le fameux Sherlock Holmes. Oui, Sherlock Holmes, comme la série de chez Peterson. Décidément...    Nicolas.

Revue de presse. Dans le dernier numéro de "Boutique Pipe", supplément de la Revue des Tabacs (n°37-mars 2009), un reportage de Gabrielle Doira dans l'usine Peterson, également située à Dublin, dans les quartiers sud de la capitale. Selon Boutique Pipe, la bruyère utilisée est importée d'Algérie, d'Italie et de Corse, sous forme d'ébauchons déjà tournés. L'entreprise, rachetée en 1991 par Tom Palmer, produit annuellement de 70 000 à 75 000 pipes, exportées vers plus de 50 pays ( en tête: USA, Royaume-Uni, Russie, Allemagne et France). En France, les Peterson sont distribuées par Chacom.


PETERSON ET VOUS ? Les Peterson déclenchent les passions. Inévitablement. A leur sujet, comme en politique ou en football, les débats s'enflamment vite entre les partisans et les opposants. On y rencontre les adorateurs du "system", les inconditionnels du réservoir, les détracteurs du P-Lip, les aficionados de la virole, ceux qui détestent leurs bruyères et ceux qui les trouvent parfaites, ceux qui se pâment devant leurs écumes et ceux qui restent de marbre... sans qu'il soit envisageable de les départager raisonnablement.
Nous avons donc sollicité des fumeurs, afin qu'ils nous donnent leur avis. Pour ou contre les Peterson ? Bien malin celui qui en tirera une conclusion définitive !
-J'ai 3 Peterson : 2 Sherlock Holmes en version rustiquée et une Saint Patrick's Day de 2006 dans la forme 05. J'en suis satisfait au niveau fumage (sauf les 3-4 premiers fumages avec un vieux goût de teinture derrière la carbonisation) mais pas au niveau des finitions surtout pour les Sherlock Holmes. Quand on voit les prix de la série Sherlock Holmes, c'est honteux de la part de Peterson de ne pas avoir une pipe quasi impeccable (rappel : les version lisses sont à environ 250-260 euros en France). J'en achèterais certainement d'autres mais pas tout de suite."
-Peterson fait de superbes High Grade (les "supreme gold" et les "flamme grain") et le pire du milieu de gamme.:) Alain
-Essayons de faire factuel: j'ai quatre Peterson, deux bruyères et deux écumes calcinées à l'huile, toutes achetées à Dublin en 1974. Depuis que je fume les bruyères, avec des tabacs differents, les comparaisons avec d'autres marques et pipiers ne sont pas en leur défaveur, loin de la. Mais deux, ce n'est pas statistiquement très valable. J'ai lu en d'autres lieux pis que pendre sur la qualité de leur bruyères :il y a trente cinq ans, elle était au rendez vous. Le P-Lip ne me séduit pas; mes pipes ont été transformées, pour celles qui l'avait. Les écumes: l'écume calcinée, c'est un peu à part: ce n'est pas le goût de l'écume blanche. En tout cas, cela m'a convenu et je continue à les fumer. Les montages étaient soignés, je n'ai eu aucun probleme avec, l'ébonite des tuyaux était de bonne qualité et n'a pas jauni. A part déculottage et entretien normal, rien a signaler. Pour moi, c'est avec le recul un bon achat et un bon rapport qualité prix(comparé a ce qui se faisait à l'époque). Je ne peux évidemment absolument pas donner d'indication sur ce que fait la marque aujourd'hui.
Scytale


-Ces dernières années, la qualité des bruyères de chez Peterson s'est améliorée. Certes, pour ce qui est des formes, il n'y a pas beaucoup de changements, mais pourquoi changer une équipe qui gagne ? Car, ne l'oublions pas, les pipes Peterson restent les plus vendues au monde. Personnellement j'en possède deux, une Baskerville et une Millèsime 2003, toutes deux sablées; je les fume avec plaisir.
Patrick Cornu, Le Cadre Noir à Epinal

-Pour ma part, mon expérience est pour le moment dérisoire... donc, pondérez mon opinion avec cette donnée.
J'ai une seule Peterson :
http://tinyurl.com/tiseksonlypeterson
Je ne la regrète absolument pas. Je maintiens que je l'apprécie beaucoup niveau forme et elle fume merveilleusement bien. Pour le P-Lip, je n'ai pas envie d'avoir ça sur toutes mes pipes, mais c'est un changement qui n'est pas désagréable, ça préserve la langue ... mais c'est le palais qui prend. Comme je l'ai dit, je le changerai pas, je serai content de prendre mes futures Peterson avec, mais je ne militerai jamais pour une extension aux autres marques.
Néanmoins, le bois est correct, sans plus (pas mastiqué, mais le grain n'est pas fabuleux). La finition aurait pu être plus soignée : la bague bouge un peu et le percage du tuyau n'est pas centré (ce qui fait que quand j'ai toujours l'impression de le mettre de travers :). Le tuyau est en ébonite, mais j'ai longtemps cru que c'était de l'acrylique tant il est dur sous la dent : moins désagréable que du vrai acrylique, mais beaucoup moins bon que de la bonne ébonite.
En résumé, c'est une pipe dont je suis très content, je voulais avoir une Peterson et j'en ai une. Mais elle est dans mon cheptel, la plus chère de mes pièces (~90Euros; j'ai bien une Morel qui vaut probablement plus cher, mais vu que c'est un cadeau de mes collègues...) et elle est loin derrière mes "Ropounettes" (Pipe du Nord) et autres...

Tisek

-Je me pose la question de savoir si les Peterson sont fabriquées dans une usine ou bien des mains soigneuses des artisans pipiers (...). D'ailleurs, dans le Jura à St Claude, nous tombons aussi sur des pipes qui valent tout aussi bien la valeur des Peterson ou bien des Dunhill, mais quand nous recevons ces oeuvres achetées directement chez l'artisan, nous les appréçions autant. Nous nous sommes toujours posés la question de savoir pourquoi les Peterson coûtent aussi cher que nos pipes fait main par des artisans de chez nous, qui nous vendent bien des pipes 4 étoiles et qui s'appréçient autant. De mon côté, le point fort des Peterson est que ces pipes ont double chambre qui permet de refroidir la fumée. Seules choses : c'est que mon unique Peterson que je me suis payée à Lahr en Allemagne avait le goût mazouteux de l'ébonite, et je n'aime pas le trou au dessus du bec du tuyau des Peterson qui me déssèchent le palais.
Franzie


-Sur quatre Peterson que je possède, une seule est, dirais-je, de niveau « acceptable »: il s’agit d’une Sterling Silver. Les autres présentent toute une série de petits défauts comme une lentille trop épaisse, le tuyau pas droit, une bague fixée de manière négligente… Tout cela n’est évidemment pas très grave et n’empêche pas un bon fumage, mais lorsqu’on met en parallèle tout ce contentieux avec le niveau de finition d’autres marques de pipes fabriquées en série, il y a tout de même de quoi se poser des questions. Bien évidemment j’ai du mal à accepter l’argument qui dit que les « haut de gamme » sont mieux finies que les bas de gamme. Une marque qui possède un certain savoir-faire et une maîtrise des techniques ne devrait-elle pas les mettre en œuvre de manière constante ? Si tel n’est pas le cas, comment interpréter la chose ? La marque est capable de faire de la bonne finition, mais produit sciemment des pipes avec des lacunes pour adapter sa production au prix de revient. J’ai du mal à concilier cela avec une bonne image de marque…
Arthur


-J'ai en ce moment 4 Peterson (j'en ai eu deux autres autrefois, mais elles ont mal fini, cassées, jetées...) : une Standard System que j'ai depuis 1982 ; une Sterling Silver depuis 2004 ; une bulldog "Donegal Rocky" et une "Tankard" depuis 2008.
Constatation générale : elles sont très longues à se faire. Celle de 1982 est devenue excellente, mais il a fallu une vingtaine d'années. La Sterling reste très âpre avec certains tabacs (sur les Virginia/Perique , elle met incroyablement en avant le Perique). La Donegal est devenue très vite bonne après un changement de tuyau ; enfin la Tankard est certainement la plus caractérielle de toutes mes pipes : elle refuse obstinément d'être fumée au-delà des 2/3, et comme elle est petite, c'est assez frustrant.
Bruyères : rien à dire. Je trouve même le grain de la 1982 et de la Tankard très beau. Système : franchement, je ne vois pas l'intérêt. En dehors du fait qu'il rend complexe le passage de la chenillette (il faut trouver le bon trou...). P-lip : je fais avec, mais je n'aime pas. Sur la 1982, le tuyau a été refait "classique", et le tirage est devenu très bon. Sur la Silver, j'ai agrandi le trou de la lentille, autrement elle n'était pas fumable. La Donegal était sans P-lip d'origine, et donc pas de souci. Enfin, je déteste celui de la Tankard, trop rond et épais pour tenir correctement en bouche. En fait, j'attends de casser ce tuyau pour en faire refaire un...
Alors, pourquoi aimer les "Pete" ? En ce qui me concerne, pour leur style, leur "bijouterie" (j'aime les pipes baguées), et pour leur "celtitude" (j'adore l'Irlande et les Irlandais). Pour le goût de ma "vieille", qui s'est quand même laissée désirer très longtemps. Pour la solidité des tuyaux, appréciable pour le mâchouilleur que je suis. Est-ce que j'en rachèterai ? Sûrement. Pour être franc, je suis fou de leurs modèles avec garniture argent sur le haut du fourneau (cf. leur Pipe of the Year 2008) et de la gamme "Rosslare". Mais l'une et l'autre sont un peu trop chères pour mon goût...

Flake

-Je n'ai pas la chance d'en avoir une, même si certaines formes ne sont pas pour me déplaire (317 et 303) Et comme l'on dit déjà beaucoup d'entre vous, Peterson c'est la Celtic Attitude :o) Le P-lip est intrigant, je pense que ce doit être agréable avec un petit Alsbo Black de ne pas "s'empâter" la langue, et de déguster au palais...! Je comprends que l'on puisse attendre autre chose d'une marque à la réputation si solide; mais mon avis n'est pas plus prononcé, car non vérifié o)
Kilian


-J'en possède 6: deux achetées neuves et 4 estates , et il est vrai qu'elles sont difficile à culotter. mais une fois que l'on y est,que du plaisir, jamais déçu !
Julien

-Je n'ai pas la chance d'en posséder une, mais je rêve d'une Sherlock Holmes Original ou Baskerville. Un jour, bientôt !!!
Victor


-J'aime bien les formes des pipes Peterson. J'en ai une dizaine , mais je n'en ai fumé que deux .
Une jolie "billiard" verte achetée par mon fils en Irlande : -Pas très bonne à fumer -P-lip, pas terrible -Le vert vire au marron-noir
Une sablée d'occasion -Excellente à fumer -P-lip différent , valable
Conclusion : Ni pour , ni contre :o))
Jip


-J'ai cinq Peterson, dont deux non encore fumées. Certaines Pete ont des lignes superbes, surtout dans la série Sherlock Holmes, dont j'ai la chance de posséder la Baker Street et la Hudson (version St Patrick). Une des cinq, une très jolie Dublin à tige ovale, repose depuis des années au fond d'une boîte à cause de ce P-lip qui m'indispose fortement. Il en reste donc deux que je fume rarement. L'une parce qu'elle est une churchwarden et que la concurrence est rude, et l'autre, le très beau modèle Hudson qui ne m'a jamais transporté au septième ciel... Pour ce qui est du système, je crois que je n'aurai jamais l'occasion de l'essayer.Aspera
-Pour ou contre, c'est difficile, il faut relativiser. Les Peterson peuvent avoir une place plus qu'honorable dans un cheptel. J'en possède 5, toutes P-lip et une avec le système Trap-moisture. Ce que j'aime en elles : repos de la langue, possibilité de fumer aternativement P-lip et Fishtail, d'ailleurs Peterson propose les deux options. Bon rapport qualité / prix: une Donegal Rocky X105 m'a coûté 75 euros il y a un an, à ce prix-là les françaises étaient remplies de défauts et n'avait pas le degré de finition de la Donegal (rustiquée avec bague argent massif). Bonnes fumeuses, s'accordent bien avec les mixtures anglaises et les flakes. Large choix, y compris en estates. Trap-moisure agréable si tirage plus intense (pas de glougloutage ni jus de pipe, bien qu'en fumant doucement ça ne doit pas arriver, mais bon...). Petits reproches : elles sont parfois délicates pour une bonne tenue sur les dents (mais bon, mes dents ne sont pas top non plus !). Tuyaux ébonite solides mais vieillissent très mal. Certains modèles sont lourds.
Stéphane

Vous pouvez poursuivre le débat, faire part de vos expériences et donner votre avis dans les commentaires ci-dessous. Merci.
VUES

11 commentaires :

aspera a dit…

C'est quand on lit un commentaire comme ça que l'on est heureux d'avoir un JPP à un jet de pierre ! J'ai toujours préféré le côté sympathique des bretelles à la raideur des "costard-cravate"...
De plus chez Jean-Pierre, les grenier, tiroirs et autres endroits mystérieux regorgent de beautés endormies. La magie de la découverte inattendue est ici encore bien présente.
Si j'ai un jour le plaisir de visiter ce magasin irlandais, je serai sans doute moins déçu grâce à ce compte-rendu.

Jean-Luc

Maël a dit…

L'article est très subjectif et orienté. Qu'avez-vous contre les pipes Peterson ? C'est parce que ce sont des pipes industriels et pas assez chères pour vous ? Pfff...

alain27 a dit…

ARAN KILKENY
EBONY SPIGOT
ZULU 1960
CARA
REPUBLIC BILIARD
ARAN APPLE
MARK TWAIN SMOOTH BENT
DUBLIN KINSALE BRIAR XL
P D A 2004
DUBLIN SHERLOCK HOLMES
PETITE COURBE
Ma première pipe a été une Péterson,je les achète pour leurs formes et le procédé du tuyau, la qualité n'est pas toujours au rendez vous, loin de la, mais elles sont attirantes, ma prochaine une rosselaire plutôt courbe.
Alain27

Petyt a dit…

Je réponds en vendeur de Pipes Peterson,ici au magasin cette pipe est toujour N°1,mais pourquoi sont elles plus belles en Belgique que chez-vous la raison est très simple,le revendeur chez -nous se déplace a l'usine,donc il choisit les pipes,chez-vous le revendeur est une fabrique de pipes,alors pourquoi il vat vous vendre les" Peterson" en lieu et place de ses pipes.

Anonyme a dit…

Pour information, le magasin Peterson a changé d'adresse. Il se situe maintenant au 47 Nassau Street, Dublin 2.

Anonyme a dit…

48-49 Nassau street, pardon.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis un fumeur de pipe depuis toujours , je déteste l'odeur de la cigarette.Je suis un inconditionnel des pipes Stanwell, j'en ai une belle collection et aussi quelques Chacom , mais je reviens toujours à Stawell qui sont de très très bonnes fumeur et qui plus est d'une exellente finition et d'un bon rapport qualité prix.Il y a quelques semaines je me suis laissé aller pour l'achat d'une Peterson silver sterling haut de gamme; Je suis entièrement satisfait au niveau fumeuse vraiment satisfait, mais du point de vue finition "Nul vraiment NUL" de mon achat sur internet.A croire quelle a été peinte par un mauvais peintre car on peut y voir les coups de pinceau
sur la bruyère et pour "230 €uros" c'est lamentable , surtout comparé avec toutes mes Stanwell méme dans les premiers prix . heureusement , elle me donne beaucoup de plaisir à fumer. Mais ce qui est sur , je ne rachèterais plus de Peterson pour sa finition perceptible et de mauvaise facture. COLIN.LA TRUBESSE

Anonyme a dit…

bonjours à tous, fumeur débutant, j'ai fait mon apprentissage sur des pipes de Maître courrieu de Cogolin (var) et plus récemment une petite saint-claude... mon rêve acquérir une Peterson et ce jour est arrivé! avec le temps j'ai enlevé les filtres métallique et je ne bave plus dans mes pipes, seul l'humidité des tabacs sont responsables des "slurps" pas trés agréables...Alors ma pipe Peterson est le modèle droit "castle Malahide" et d'origine sans filtre! qualité de finition je n'ai rien a dire c'est la classe, question tirage je le trouve légèrement supérieur à mes 4 autres pipes 2 de lecture et 2 courbées standard! au début pas d'inquiètude, comme toutes les pipes neuves, même avec un super tabac, c'est "dégeu" et donc pour atténuer ce désagrément, grâce à des conseils de fumeurs expérimentés, j'ai fait un nettoyage à base de whisky lègérement imbibé une tige douce et cela à atténué considérablement ce goût de neuf vraiment pas bon! ma Peterson commence par me restituer les vrais arômes de mes tabacs et c'est que du bonheur! je ne délaisserai pas mes cogolin ou saint-claude pour autant mais franchement cette peterson est une sacrée "tentatrice" élégance et plaisirs de fumer sont de mise...le seul point noir de la marque est le prix sur certains modèles, la mienne coûte environ 200€ mais quand j'en vois des belles certe mais guère mieux à plus de 300€ je trouve que c'est un peu abusé...voilà le bilan que j'en tire mais ma peterson ne me quitte plus, les autres je les gardes pour les moments de bricolage pour ne pas prendre de risque d'accident...l'infidèle!

Anonyme a dit…

PS : je voudrais revenir sur un phénomène de qualité, Peterson ou autres marques, lorsque vous commandez sur internet vous n'avez pas la pipe "en main" et pas à l’abri d'un défaut! donc j'ai lu de part et d'autre qu'il y à eu de mauvaise expérience à ce niveau là. j'ai juste envie de dire à ces acheteurs que, quand on met 200€ ou plus dans une bouffarde, c'est tolérance "0"! retournez donc votre achat en décrivant votre insatisfaction mais je vous conseille d'acheter ce genre d'article sur place! pour ma part j'ai faillit me laisser tenter par l'achat du net et même si certains vendeurs sont de bonnes foie, on est jamais à l’abri d'une déception, photo de la pipe l'à mettant trop ou pas assez en valeur, on s'en fait une idée et à la réception on peut être déçu. Donc n'hésitez pas a vous déplacer, une pipe à 50€ est une chose à partir de 160/200€ et au delà mieux vaut avoir la pipe en main pour savoir dans quoi on se lance...

Anonyme a dit…

Bonjour,j'ai 42 ans,j'étais fumeur de pipe occasionnel et depuis quelque mois je ne fume plus que la pipe.

Je n'ai pas une grande expérience et j'ai 4 pipes:

-ma 1ere est une Big Ben courbée a 45€,pas agréable a fumé et mal finie,je suis rapidement passé a la deuxiéme...

-2éme une Peterson courbée a 80€,c'est ma pipe pour la voiture car légère et agréable rien avoir avec la Big Ben,seul reproche c'est qu'il y a pas mal de trou rebouché mais a 80€ je n'en ai jamais été déçu.

-3eme pipe c'est encore une Paterson a peine courbée 120€,la bruyere est très belle mais le vernis est vraiment pas top,c'est elle que je fume le plus souvent a la maison.

-ma 4eme pipe est une merveille,c'est une il cepo presque droite a 280€ la c'est un autre pris mais rien avoir avec les autres,son défaut c'est que je la trouve un peu grosse,la bruyere est superbe et la fumer est un pur bonheur,le gout est bien meilleure qu'avec les autres.

-la je vais bientôt m'offrir ma 5eme pipe qui sera soit fort courbée soit droite,je voulais prendre une Peterson mais après vous avoir lu je prendrais une autre et probablement une Stanwell,budget +-150€ au magasin car je n'achéte jamais sur le net,j'aime les petits commerçants et payer plus cher pour un service c'est avec plaisir.

Anonyme a dit…

Chers fumeurs de pipe,
J'ai lu l'ensemble du fil et je viens apporter ma part à l'édifice.
J'ai une quinzaine de pipes, 4 en écume (cela va en surprendre plus d'un, je n'aime pas!), 4 Peterson,puis Chacom, Commoys,...
Et bien, sachez que je ne tourne pratiquement qu'avec le Peterson, ce sont elles qui me donnent le plus de plaisir et je suis un grand amateur du p-lipe.
Mais les autres ne sont pas en reste et sachez que j'aime fumer même des pipe à 60 € car le prix n'est pas tout.