Exemple

05 janvier 2017

► "Le Petit Robin", blond et brun




Ce nouveau tabac Manil a deux particularités. D'abord, il est coupé très fin et peut aussi être considéré comme un tabac à rouler. Cependant, bien serré dans la pipe, il se consume doucement et sans difficulté. Ensuite, ce n'est pas un semois pur, loin s'en faut puis qu'il n'en compte que 30% environ. Il contient une forte dose de ce qui est sans doute du virginie. Mais, pas de confirmation du créateur du mélange; Vincent Manil veut garder secrète sa recette. Il explique que ce Petit Robin lui a été demandé par les Américains, en l'occurrence la maison The Pipe Guys, qui importe déjà ses deux tabacs emblématiques: la Brumeuse et la Réserve du Patron. 


"Le Petit Robin", le dernier mélange de Manil

Mon avis: la coupe très fine, bien que surprenante, n'est pas un problème. Elle est la même que pour le mélange Fleur de Semois. Il faut bourrer sa pipe de façon plus serrée que d'habitude. L'allumage du Petit Robin est rapide et il convient ensuite tirer de petites bouffées de temps en temps; cela suffit à entretenir le feu. Si l'on tire trop fort et trop souvent, il y a risque d'échauffement. 
S'agissant du goût, on perçoit davantage les sucres du virginie que la puissance du semois, qui est une variété de kentucky. Alors que la Brumeuse et la Réserve du Patron sont d'excellents mélanges torréfiés, au goût de noisette grillée, ce Petit Robin possède beaucoup plus la saveur du tabac blond que celle du brun. Il n'est pas vraiment un virginie, mais n'est pourtant pas un semois. Ce dernier apparaît comme un condiment, apportant une touche de robustesse à une prédominance suave.
Conclusion: cet hybride n'est pas désagréable du tout et sa combustion quasiment autonome en fait un mélange savoureux et facile à fumer. Le premier essai réalisé avec cinq autres personnes réunies dans le fumoir de la Pipe du Nord ne nous avait pas convaincus. Sans doute parce que nous avions aussi goûté un pur semois torréfié et étions tentés de faire une comparaison. Depuis, je l'ai fumé à de nombreuses reprises et j'ai appris à l'apprécier. C'est donc bien avec un regard neuf qu'il faut appréhender ce nouveau mélange.

Le Petit Robin dont le nom vient de l'un des enfants de Gaëtane et Vincent Manil n'est distribué à ce jour qu'aux États-Unis.

N.S.

> VOIR ÉGALEMENT: VISITE CHEZ VINCENT MANIL



VUES

19 commentaires :

Anonyme a dit…


ressemble au Werwicq 1 tabac à rouler distribué ( ou plus?) en France mais surement moins bon que le 232 tabac du Broutteux ( lui c'est la disparition de la fabrique De Gryson à Courtrai)

Jack a dit…

Impossible de donner un avis serieux sur le nouveau mélange., ne l'ayant pas encore fumé.
Pourquoi pas un tabac belgo-wallon-americain...c''est plutôt sympa
Mes questions sont:
1/ comment le Virginie est traité avant d'être melangé. De manière artisanale version producteur de la Semois?
2/ pourquoi fine coupe?
3/ Qu'elle est la provenance du Virginie . Est il produit en Belgique? En France? Si oui dans quelles régions de France ou de Belgique ?
Jack

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Jack, il faudrait poser les questions à Vincent lui-même, mais j'ai cru comprendre qu'il veut garder secrète sa recette. Il ne dit d'ailleurs pas que c'est du virginie, mais c'en est vraisemblablement, comme je l'écris dans l'article.

En tous cas, si tu veux le goûter, tu peux me contacter.

Jack a dit…

Merci Nicolas de nous informer de cette nouveauté en matière de tabac. Si cela plaît aux américains c'est très bien.
C'est aussi une manière de decouvrir un terroir fabuleux qu'est la vallée de la Semois.
Jack

Gilmieug a dit…

Ce tabac me tente énormément. Cet alliance de blond et de brun m'intrigue.

Anonyme a dit…


.....Ajja 17 paquet rouge ? ....Pall - Mall à rouler ? .....ou alors 1 half- zware shag Batave + half que zware ...

Anonyme a dit…

Coupe fine et virginia majoritaire, bof ! Une version US ... Vu le nombre de coupeurs restants dans la vallée, je m'inquiète plutôt des sources d'approvisionnement !!! Semois or not Semois ... That's the question ?

Quant à Manil et ses secrets de polichinelle, c'est un peu ridicule. Tout bon fumeur de pipe sait que le Kentucky a naturellement une mauvaise combustion en coupe large, raison pour laquelle il ajoute du Maryland. Mais chut ! C'est un secret, il ne faut pas le dire. D'ailleurs vous ne l'avez pas lu ...

Raison de plus pour fumer de la Vallée du Mont d'or de son confrère JP Couvert, le mélange est doux, la coupe et la combustion parfaite sans avoir besoin de recourir à une coupe shag. De plus, le personnage est moins bourru ...

Anonyme a dit…

C'est fort plaisant de voir qu'un producteur de semois parvienne à un rayonnement véritablement international ! Non seulement il a percé le marché américain ; de plus, des acheteurs de partout dans le monde achètent sur les sites en ligne américains.
Bravo à Manil pour ce franc succès !

Charly a dit…

Je suis heureux qu'un producteur belge fasse une percée aux Etats Unis. Peutêtre peut-on venir en acheter chez lui ?

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Une visite chez Manil ne peut être qu'intéressante :)

Anonyme a dit…

Bonjour,
C'est le Semois la Brumeuse qui m'a fait apprécier la pipe, pétuneur débutant j'ai plus de difficulté avec les aromatiques. le Semois fait partie des choses de ce monde qui "ont du goût" !

Jack a dit…

Et bien anonyme réjouis toi. Je viens de fumer le petit Robin. Il en ressort du fumage un tabac typiquement "Belge d'antan."
Il s'inscrit ( chacun ses goûts) dans la tradition des tabacs régionaux que l'on trouvait encore voici quelques annees en Belgique. Un peu militaire, un peu paysan.C'est celui de nos grands parents une sorte de petit gris français et autres Wervik, ou Obourg. Un tabac que j'aurais pu fumer à Sarlat
en vacances en France. C'est un tabac "des gens de peu" que j'aime. C'est un "tabac adorable".
Jack

Clemens a dit…

Bonsoir Jack,

Je passe demain refaire mon stock d'Artisan blend au Roi du Cigare, s'il est disponible je testerai le Petit Robin. Il me reste un fond de blague de 1637 blond à rouler (Virginia majoritaire, coupe shag) acheté par erreur à Rijsel.

Par contre, je ne comprend pas trop ta référence au gris français (Scaferlati bandeau rouge ou bleu, anciens cubes de gris) ou au Wervicq qui eux sont composés majoritairement de Burley, tabac brun comme le Semois (Kentucky acclimaté dans la Meuse) et traité de la même manière (séchage dans des granges à l'air libre).

Pour info : http://www.fumeursdepipe.net/plantstabacs.htm

Bonne pipe à tous et merci à Nicolas Stoufflet pour son blog.

😈 Clemens (l'anonyme toujours sceptique sur les inventions de Vincent l'Américain ... 😄😄😄).

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Merci Clemens.

Je ne pense pas que tu trouveras le Petit Robin en magasin. Pour le découvrir, il faut aller aux USA ou à Corbion :)

Edouard a dit…

S'il est dans la meme lignée que les autres tabacs de Vincent Manil alors il ne peut etre que bon! :)

😈 Clemens a dit…

Bonjour Nicolas et vous tous, amateurs de Semois,

Pour ceux qui redoutent l'humeur de grizzly qu'à souvent Vincent avec ses clients, j'ai trouvé du Petit Robin au Roi du Cigare 25 rue Royale 1000 Brussels ( 📞 02 218 37 78). Il restait deux paquets.

Je viens de le tester dans une Gambier (non fumée, bien humidifiée préalablement pour éviter les cross-over). Il correspond à ce que j'attendais. Bonne combustion. Blend assez souple. Virginia faiblard en nicotine (!!!) et Semois trop faiblement dosé. Je ne retrouve pas les arômes de vieux cuir de Russie, de cigare et d'écurie que j'aime retrouver dans la Brumeuse "grosse coupe" (joke !) ou dans le Cordemoy. Bref, un tabac pour débutant.

Sans être mauvais, ce n'est pas du Semois ou alors un Semois châtré. Une pipe de Vallée du Mont d'Or ou de Vieux Bohan fumée lentement sera aussi douce et au combien plus savoureuse. Ensuite, pour du Semois plus rustique, on a le choix entre le Cordemoy et la Brumeuse.

PS : Pour le Cordemoy 100 % Semois, vaut mieux savoir bourrer sa pipe 😄.

😈 Clemens

Nicolas de Pipe Gazette a dit…


Merci Clemens pour ces impressions et pour cette information: le Petit Robin est donc distribué dans certaines civettes belges !

😈 Clemens a dit…

Bonjour Nicolas,

Je ne suis pas allé à la Tête d'Or (13 rue Tête d'Or) vérifier la disponibilité, mais en général on trouve tous les tabacs belges et européens dans ces deux civettes bruxelloises.

😈 Clemens

Jack a dit…

Merci Clemens. j'etais persuadé comme Nicolas que le Robin n'était vendu qu'à Corbion. pour le reste je partage ton avis. C'est pas comparable au Semois. N'empêche qu'il n'est pas "mauvais au fumage"
Les deux civettes que tu cites sont effectivement bien achalandées. c'est la richesse de Bruxelles. Il existe encore bien d'autres civettes très intéressantes à Bruxelles.
Bonne bouffarde
Jack