21 août 2016

► Une pipe Jean Nicolas de 60 ans


Nul doute qu'elle est bien sèche, cette jolie bruyère aux grains mêlés, avec une partie couverte d'oeils-de-perdrix. 


Il s'agit d'une forme néogène (ou billiard), de taille modeste, mais dont les parois sont suffisamment épaisses pour qu'elle ne chauffe pas.


En effet, bien sèche, elle s'est révélée délicieuse et douce dès le premier allumage. Un moment de grâce, quand instantanément le tabac est savoureux. Rapidement, la pipe a pris une teinte plus foncée, renforçant les contrastes. 


"C'est une pipe faite dans les années cinquante par un ouvrier de mon grand-père", explique Jean Nicolas. Il y a donc des trésors dans ce magnifique commerce de pipes — que nous avions déjà visité il y a quelques années. (Regardez la vidéo >>)


VUES

1 commentaire :

Loïc a dit…

Une Nicolas de soixante ans fort belle et forcément une bonne fumeuse, veinard!!!