Exemple

15 mars 2014

> UN BORDELAIS FAIT DES PIPES ÉLECTRONIQUES

Depuis que le vapotage est devenu la nouvelle tendance, le fumeur de pipe n'était guère satisfait. Des pipes électroniques avaient vu le jour, certes, mais qui oubliaient un facteur essentiel: l'esthétique. On y voyait plus un machin à produire de la vapeur qu'une véritable bouffarde.
Or, Vapexpo, le nouveau salon dédié aux cigarettes, pipes électroniques et e-liquides, qui vient de se tenir à Bordeaux, a permis de découvrir un fabricant installé en Gironde: Julien Cottron, qui s'est spécialisé dans la pipe électronique en bois, en prenant en compte la beauté des essences, leur veinage et l'équilibre des lignes. Dans sa petite entreprise d'Audenge (33), baptisée Créavap, il en fait une cinquantaine d'exemplaires par mois, toutes différentes, de formes variées.
Pipe électronique en bois Saint-Martin rouge (photo Créavap)
Ancien dessinateur industriel, Julien Cottron, qui travaille avec sa compagne, utilise des bois de diverses espèces (bruyère, amarante, olivier, cocobolo, cèdre, ébène, Saint-Martin rouge...) et semble vouloir faire souffler un vent nouveau sur le monde de la pipe sans tabac. Voilà qui participe aussi au plaisir de fumer. Pardon, de vapoter.


VUES

11 commentaires :

Alain a dit…

Plus le plaisir de bourrer et de voir sa bouffarde se culotter, voir de se teinter. De voir prendre vie le tabac au premier allumage. Je doute que ce type de produit rencontre un franc succès auprès des fumeurs de pipes.

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

D'accord en partie avec toi, Alain. mais cependant, on peut aussi considérer que c'est une alternative intéressante pour ceux que ne peuvent plus fumer de tabac. Ils ont ainsi un substitut, qui leur permettra peut-être de ne pas sombrer dans la dépression.

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

J'ajoute que je prends en compte le plaisir de l'objet, qui n'est pas secondaire dans notre passion.
Avec ces pipes-là, par rapport à ce que j'ai vu jusqu'à présent, il y a peut-être matière à se réjouir.
Elles ressemblent plus à des pipes que les jouets que j'ai vus précédemment.

Stéphane a dit…

Etant farouchement contre cette idée de pipe électronique, impossible d'adopter cet engin. Par contre, je reconnais qu'elles ont de l'allure, celles-ci.

Anonyme a dit…

Vapoter ou pipoter?

Pétuneur a dit…

Elles sont au dessus du panier,mais ce n'est las assez pour me convertir ;)

Sylvain a dit…

D'accord avec Nicolas sur l'idée d'une alternative pour ceux à qui le tabac est interdit, et ça peut toucher chacun d'entre nous un jour. Qui sait?
M'arrêter de fumer, si l'obligation se présentait, serait un coup dur pour moi. Mais si je pouvais conserver le plaisir du geste, et qui sait du goût, avec un vapoteur en forme de pipe, surtout si le bois est beau, je pense que ça atténuerait ma déception et pallierait au manque. Alors, je ne jette pas l'idée de la pipe électronique a priori, même si je ne me sens pas d'intérêt pour elle à l'heure actuelle.

Nonaud a dit…

Bonjour
Je suis vapoteur sur e-pipe exlusivement dont une création sur mesure de Creavap et je peux vous dire que si un jour vous décidez d'arrêter de fumer cette solution sera certainement la meilleur.Elle vous permettra de continuer à chérir votre objet fétiche tout évitant de tousser le matin ;)
http://www.creavap.fr/medias/album/0075.jpg

Anonyme a dit…

Rien à faire, je ne me fais pas à l'idée de crapoter avec une pipe sans tabac, comme vous dites. Quelle différence avec une cigarette éléctronique? C'est simplement plus lourd et ça a juste la forme d'une pipe. Ouais, bof.

Nonaud a dit…

Oui il n'y a de différence avec la cigarette électronique que la forme et le poids, mais sachez que maintenant même les tabacologues conseillent l'ecigarette pour stopper sa consommation de tabac. Donc le jour où vous voudrez stopper le tabac ou y serez forcé pour votre santé, vous aurez au moins cette alternative ;)
Pour en revenir au poids effectivement il ne faut pas espérer pouvoir utiliser une e-pipe comme une pipe traditionnelle (entre les dents):)

Vapexpo a dit…

VAPEXPO se tiendra également à Paris, à la Grande Halle de la Villette, les 21, 22 et 23 septembre 2014.