17 novembre 2013

> ET BING ! UNE PIPE

Bing Crosby fumait des pipes droites, souvent de forme liverpool ou lovat. La star d'Hollywood demanda à Ed Koplin, fondateur et propriétaire du premier magasin Tinder Box (celui de Santa Monica, en Californie), de lui créer un modèle particulier: une pipe munie d'une tige et d'un tuyau fins, reliés par une bague en argent. C'est ainsi que la première bing est née. Il suffit alors de quelques photos montrant l'artiste fumant cette pipe effilée pour en faire un modèle de légende, toujours apprécié pour son élégance.

Dunhill en a réalisé une version qui en est devenue une sorte de référence: le modèle 110, selon la nomenclature de la maison londonienne (estampillée 3110 ou 4110, en fonction de la taille). Son tuyau est légèrement moins long que sur la forme originelle.


Savinelli a également ajouté une Bing's favorite à son catalogue, avec un tuyau légèrement courbé. Plus récemment, les Français David Enrique et Pierre Morel ont aussi proposé leur propre interprétation de ce modèle indémodable.

Il y a quelques mois, le forum de discussions Autour de la Pipe a lancé une consultation auprès de ses membres afin de définir quelle serait la pipe de l'année 2013. Elle fut choisie: ce serait une bing, réalisée par le pipier Sébastien Beaud (pipes Genod). Une soirée vient d'être organisée à Paris pour présenter cette bing made in Saint-Claude, déclinée en différentes finitions. Voici, en diaporama, quelques photos de cette rencontre bingrement conviviale.



VUES
 http://www.pipegazette.com/p/lagenda-pipe-gazette.html

12 commentaires :

Anonyme a dit…

Il faut avoir le talent d'un David Enrique pour faire une bing digne de ce nom.

Jean-François a dit…

---Bonjour à tous & merci, Nicolas, pour ce reportage ! Désolé de ne pas avoir pu me joindre à vous ! J'ai aussi reçu ma belle " Bing " & j'en suis très satisfait !
---Au plaisir & amitiés, JF.

Salabreuil a dit…

Merci pour ce reportage, Nicolas.

Désolé également de n'avoir pas pu être des vôtres.
Cette Bing Beaud ADLP est une remarquable fumeuse : confortable, bien équilibrée, agréable en bouche, légère...
et sa bruyère est absolument excellente.
Sans remettre en cause le talent indiscutable de maître pipier d'Enrique (puisqu'il est mentionné plus haut), j'aimerais néanmoins que ses bruyères aient les qualités gustatives exceptionnelles de cette Bing Beaud...

Patrick a dit…

Bonjour. Stanwell a aussi fait une pipe de cette forme, la pipe de Noël 2010.

Salabreuil a dit…

Effectivement, Patrick. C'était la pipe de l'année 2010 de Stanwell, et c'est Tom Eltang qui l'a d'ailleurs dessinée.

Patrick a dit…

Oui excuse-moi, Salabreuil c'était la pipe de l'année 2010, pas la pipe de Noel.

Anonyme a dit…

David Enrique a interprété la Bing mieux que quiconque.

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

De vifs remerciements à Scytale pour cette soirée où l'ambiance fut, comme d'habitude, fort joyeuse.

PMO a dit…

Excellent reportage comme d'habitude.

Alain a dit…

Ma Bing Beaud sablée à tuyau Cumberland est une vrais merveille de douceur. Merci Nicolas pour ces photos. Je n'ai qu'un regret, c'est de ne pas avoir été des vôtres.

Cordialement.

Anonyme a dit…

La plupart des pipes étaient fabriquées à Saint Claude à cette époque,alors rien ne dit que la bing de Crosby n'en venait pas .

MASSE Bernard a dit…

C'est vrai ! elles ont tout pour plaire, finesse et élégance.