21 avril 2013

> PRENDRE LE TUYAU PAR LES CORNES

A la fois moelleux et solides, parfois considérés comme désuets mais conservant d'inconditionnels adeptes, les tuyaux de pipe en corne ont bénéficié d'une grande popularité à la fin du XIX° et dans la première moitié du XX° siècle.

Leur fabrication constitua même l'activité principale d'un village du Jura, proche de Saint-Claude: Cinquetral. Les débouchés n'étaient d'ailleurs pas uniquement locaux, puisque l'on exportait vers l'Allemagne et l'Angleterre.
C'est en général dans la pointe de la corne de vache que l'on fabrique les tuyaux. Voilà d'ailleurs la raison pour laquelle les lentilles sont presque toujours étroites, puisque taillées à l'extrémité de l'attribut de la bête. 
Voici ce qu'écrit Gilbert Guyot dans son livre "Les pipiers français" paru en 1992 aux Presses de l'Imprimerie Hermant: Arrivée brute de l'abattoir, on la bouillait dans une cuve sur un chaudron. Le fumet qui s'en dégageait était peu flatteur. Ainsi ramollie et débarrassée de sa "sève", on la martelait pour la redresser au mieux. Précipitée ensuite dans le brasier à l'aide de pinces, elle était fixée dans sa forme longitudinale recherchée en la serrant dans une sorte d'étau comparable à un moule à gaufres, un côté fixe, l'autre équipé d'un levier pour le serrage à la main. Au cours de cette opération, il se dégageait une fumée noire et une vapeur pestilentielle et âcre exhalant le crématoire.

Des tuyaux en corne rangés dans un atelier de pipier

Après cela, le tuyau était façonné, une activité essentiellement exercée par des femmes: perçage, polissage, création de la lentille, courbure éventuelle en chauffant à la lampe à alcool... À partir des années 1930, la concurrence de l'ébonite entraîna peu à peu le déclin de la corne. L'automatisation de la production n'étant pas possible compte tenu de la spécificité de la matière et son caractère unique, la fabrication de tuyau de ce type s'éteignit vers 1950. De plus, l'alimentation industrielle des bovins ne permit plus à l'animal de faire de belles cornes, dures et solides. 
Mais la production de la grande époque, impressionnante en qualité et en quantité, a favorisé la constitution de stocks presque inépuisables.  Les tuyaux en corne sont encore légion dans les tiroirs de certains pipiers de Saint-Claude et certains fabricants et réparateurs à Paris ou à Lyon, dont les avis sont très partagés sur l'intérêt de cette matière pour équiper nos pipes (voir ci-dessous). Aux Etats-Unis, Trever Talbert -qui a travaillé en France plusieurs années- continue de monter sporadiquement des tuyaux en corne sur les pipes qu'il fabrique. En Italie, Savinelli en équipe parfois ses Punto Oro, arrivant d'ailleurs à tailler des lentilles assez larges. 
Quant aux utilisateurs, certains aficionados apprécient la légère souplesse de la corne sous la dent, alors que d'autres fumeurs la déplorent. Olé !

Jean Nicolas (pipes Jean Nicolas à Lyon)

"J'utilise toujours un peu de tuyaux en corne, mais uniquement pour des restaurations  de pipes anciennes destinées à être mises en vitrine. Mon stock étant trop vieux, il n'est plus possible de fumer ces pipes montés corne sans voir le tuyau se fendre en moins de quinze jours. Personnellement, je n'apprécie guère ces tuyaux qui, bien que très doux sous la dent, finissent par se ramollir et devenir "spongieux" vers la lentille. Par contre, les nuances des teintes de la corne étaient magnifiques sur ces pipes  d'un autre temps".

Sébastien Beaud (pipes Genod à Saint-Claude)

"Il me reste des tuyaux en corne d'un ancien stock, ce qui est un avantage car, la  corne étant un matériau vivant,  les tuyaux récents ont plus tendance à travailler et parfois à fendre que les tuyaux anciens qui se sont stabilisés avec le temps. La corne est très jolie, se finit très bien et apporte à la pipe une certaine douceur, à la fois en termes d'esthétique et de texture. Les lentilles des tuyaux corne sont un peu particulières: plus rondes et plus épaisses que les tuyaux en ébonite, par exemple. Certains fumeurs trouvent que la corne se perce plus vite sous les dents, car elle est plus tendre. D'autres la trouvent plus résistante car plus souple.  Comme pour toutes les caractéristiques d'une pipe, l'appréciation en tant qu'avantage ou inconvénient de ces éléments dépend des goûts, des habitudes du fumeur et... de sa dentition!"

Pierre Voisin (La Pipe du Nord, à Paris)

"La corne est un belle matière, souple sous la dent, dont les teintes vont du noir au crème. Une bonne corne, c'est celle qui a été prélevée sur un animal adulte. Il arrive qu'elle se fende, le risque étant plus important sur un tuyau courbe. Si le tuyau se fend, cela se produit au début, quand la pipe a été fumée une vingtaine de fois. Si elle tient bon, la corne sera solide et durera très longtemps. J'ai un stock important à l'atelier. La plupart des tuyaux corne étaient montés avec un floc métallique, mais je les équipe souvent avec un floc en nylon ou en ébonite".


MON AVIS

Les tuyaux en corne présentent bien des vertus, en particulier une certaine souplesse sous la dent. Cette souplesse n’est toutefois pas au détriment de la solidité. Au contraire, je « marque » moins la corne que l’ébonite. L’étroitesse de la lentille constitue pour moi un élément de confort. Mais c’est, comme le dit Sébastien Beaud, une question de dentition. 
Mon dernier tuyau en corne a été monté par Pierre Voisin : je l’ai choisi brun et blond, des teintes mêlées qui se marient joliment entre elles et s’assortissent parfaitement avec la tête de la pipe couleur chocolat intense.
N.S.




VUES

6 commentaires :

Anonyme a dit…

la corne doit étre graissée regulierement interieur,exterieur pour étre protégée,motennant quoi un tuyau dure de longues années

scytale

Fumeur a dit…

Graissée mais avec quoi ? Merci.

Anonyme a dit…

graissée avec de la vaseline,c'est neutre et ça marche bien,sinon de l'huile de pied de boeuf si tu fait du velo (selles)

Anonyme a dit…

I am in fact thankful to the owner of this
web site who has shared this wonderful post
at here.

Also visit my website: work at home online

Fumeur a dit…

Merci pour ces précisions. Vertu caché de la vaseline -:)

Anonyme a dit…

Chacom fait aussi des pipes avec corne.