Exemple

27 octobre 2012

> INTERVIEW: LE TABAC POUR PIPE 1637 (vidéo)

9 commentaires :

François a dit…

Jérôme et Eric se sont montrés d'une extrême courtoisie. Le 1637 est à leur image, simple et authentique, dans la longue tradition du tabac brun français. Merci à Pierre pour son accueil et à toi Nicolas pour cette fenêtre sur un petit coin de village gaulois.

Alain a dit…

Une équipe fort sympathique, merci pour cette vidéo.

Fumeur a dit…

Bravo et merci de cette occasion qui nous est donnée d'en apprendre sur les tabacs pour pipe. Ce 1637, je vais essayer de m'en procurer pour me faire une idée.

Laurent Lefevre a dit…

Bonjour,
Merci pour ce reportage, l'évocation de la Belgique dans la filière de fabrication me pousse à vous demander si le 1637 est disponible dans ce plat pays qui est le mien ?
Merci !

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Bonjour. Non, le 1637 "coupe large" n'est d'ailleurs pas encore distribué partout en France. La Belgique sera peut-être un développement futur possible, même si la concurrence avec les semois est rude.

J'en profite pour donner la référence qui permet à tout buraliste de commander ce tabac:

Code produit: 67874 (distribué par Altadis)

Franck a dit…

Trouvé à la tabatière Odéon à Paris!

Laurent a dit…

Moi j'habite pas loin de Sarlat, ben les buralistes que j'ai visités ne savaient même pas que le "nouveau" 1637 se fait pour pipe !

Si quelqu'un pouvait me passer une adresse de buraliste qui le propose, je suis preneur ! (j'imagine mal un petit buraliste du coin acheter une cartouche rien que pour moi, ne sachant pas si les 4 paquets restants vont lui rester sur les bras !)

Sinon j'appellerai directement la boite qui le fabrique, pour voir...

Nicolas de Pipe Gazette a dit…

Laurent,

Le mieux est de téléphoner directement à l'entreprise Traditab:

05 53 94 23 63

Anonyme a dit…

de mlingenieur:
j'ai essayé le 1637 depuis sa sortie et en définitive, à part celle d'être bien français même s'il est empaqueté en Belgique, je ne lui trouve à peu près aucune qualité ! trop sec et coupé bien trop fin, il tombe en ruine et fumé pur, par quelqu'un qui aimait bien le ''gros cul'', le gris à bande orange, il arrache la gu...bouche ! il n'est pas noir et fort, mais vaguement doré, âpre, âcre et amer ! je retourne à nos 3 bruns pour pipe (même le Semois de Butz-Choquin n'est pas du vrai !) et que je mélange à 60/40 avec ce qu'on trouve encore en France comme aromatiques....Vive la Belgique !