03 mai 2010

> MON PREMIER SABLAGE DE PIPE

Pierre Voisin, de la Pipe du Nord à Paris, vient d'acquérir une cabine de sablage. Il m'a aimablement proposé de m'essayer à cet art difficile, consistant à sabler une pipe pour en creuser le bois et mettre en avant ses veines. C'est à une pipe Denicotea que j'ai fait subir ce traitement. Une pipe au joli grain, mais présentant quelques minuscules points de mastic. Je ne risquais rien.

L'opération consiste à projeter sous haute pression sur le bois, non pas du sable à proprement parler, mais en l'occurrence de la silice. On introduit ses mains et ses bras dans de longs gants très épais qui permettent d'agir tout en se protégeant.


Propulsée au bout d'une buse, la silice doit être projetée avec précaution: il faut trouver la bonne distance et le bon mouvement, suivant le veinage du bois et son orientation pour obtenir un creusement régulier et relativement prononcé, mais ne déformant pas la ligne générale de la pipe.

L'opération est donc à réaliser avec calme et vigilance: il ne faut pas hésiter à faire des pauses pour observer le résultat progressif du travail.


Au bout d'une dizaine de minute seulement, bien conseillé par Maître Pierre, j'ai obtenu un sablage qui me satisfait pleinement. Les lignes de la bruyère les plus tendres se sont creusées davantage que les autres. La structure du bois est magnifiquement mise en valeur. Ne reste plus qu'à lui donner une légère coloration.


Le sablage nécessite une vraie attention et donne un magnifique résultat sur une pipe qui possède, au départ, un veinage intéressant. Certes, on peut sabler un bois quelconque, mais le rendu sera, lui aussi, quelconque. Quoi qu'il en soit, l'opération me semble bien plus rapide que ce qu'on lit parfois sur internet.
Nicolas

13 commentaires :

Maxime a dit…

beau boulot !!!

Lion Flamand

patickcornu@gmail.com a dit…

Félicitations Maest......radio ;-)
Ropp s'est trouvé un repreneur ????

Patrick

Nicolas a dit…

Merci à tous les deux.

@Patrick: j'ai fait ça en amateur :))

Nicolas

Anonyme a dit…

eh bien beau boulot Nicolas ! Le résultat est bluffant.
Chapeau bas

Lemosse a dit…

Ca dépend peutêtre du bois ?

Anonyme a dit…

Lemosse a dit...

Ca dépend peutêtre du bois ?

ca dépend surtout du type de sablage
plus ou moins super ficielle

Nicolas a dit…

Cela dépend également de la qualité de l'équipement et du rendu que l'on veut avoir. En effet, si l'on veut creuser encore davantage les lignes tendres du bois, il faudra réaliser un travail plus méticuleux, plus ciblé. J'ai fait cela rapidement; mais déjà, les contrastes de surface sont très visibles, les reliefs déjà bien mis en évidence.

Nicolas

Joseuvic a dit…

Vraiment surprenant.
Le sablage est très joli, très fin. La pipe n'avait pourtant pas un grain extraordinaire visiblement. Je me trompe?
En tout cas, elle est nettement mieux après sablage.
Tu vas bosser pour Rop à tes moments perdus Nicolas?
Je peux te passer une de mes pipes pour que tu me fasses un boulot comme ça?
Bravo!

Arnaud

Nicolas a dit…

La pipe avait un grain pas vilain.

Il me semble vraiment qu'une pipe sablée sera jolie si le bois a de la veine. Si elle est "chauve" ou si ce sont des oeils-de-perdrix, je pense que le résultat ne sera pas fabuleux.

Non, je ne compte pas bosser chez Rop. Chacun son métier :) Sauf s'il me propose un pont d'or :)))

Si tu veux sabler une pipe, pourquoi ne pas le tenter toi-même en passant à la Pipe du Nord ? Sinon, je le ferai avec plaisir pour m'amuser.

Nicolas

Anonyme a dit…

un sablage fin sur des oeils de perdrix peut donner des resultats magnifique,mais c'est probablement un peu plus technique

scytale

Nicolas a dit…

C'est vrai, j'ai une Rad Davis qui fait apparaître des oeils-de-perdrix sablés sous la pipe et une Barbi sur le rebord du fourneau. Sur une zone restreinte, c'est joli. Sur toute la pipe, ça ferait peut-être un peu cratères lunaires :)

Nicolas

Servan a dit…

Bonjour. Avez vous vu le sablage de Senatorov? Il utilise des lances de plus en plus fines pour aller creuser encore plus chaque sillon. Il est dans la sculpture au sable.

http://www.senatorov.lv/hayeng.html

Ludovic a dit…

Bien joué Nicolas elle superbe comme cela!
Félicitations et bravo à Pierre Voisin qui a eu un super geste en te laissant t'y essayé!