Exemple

18 novembre 2009

> COMMENT COLORER UNE PIPE EN ÉCUME

Autrefois, les pipes en écume de mer étaient traitées au blanc de baleine (en réalité, de la graisse de cachalot), ce qui permettait une coloration particulière de ces meerschaums.

En effet, qui n'a pas vu une vieille écume ayant pris une magnifique teinte marron tirant sur le rouge ? C'est ce qu'on appelle le culottage des écumes, à ne pas confondre avec les culottage des bruyères, terme alors employé pour définir la formation d'une couche de carbone à l'intérieur du fourneau de la pipe.

De nos jours, le blanc de baleine n'existe plus dans le commerce, car les cétacés sont des animaux protégés.

Mais les spécialistes et les passionnés d'écume n'ont pas baissé les bras. Relevant le défi, ils se sont aperçus qu'une autre matière, dont l'utilisation est parfaitement autorisée, remplaçait efficacement la graisse de cachalot. C'est l'huile de jojoba, utilisée en cosmétique et pour les massages. On extrait de cet arbuste l'huile contenue dans les graines, qui est en fait une sorte de cire liquide.


François, l'heureux propriétaire de la pipe en écume en photo ci-dessus nous a expliqué sa technique:

"Je l'ai trempée dans l'huile de jojoba chauffée au bain-marie pendant deux ou trois minutes. Il faut que l'huile pénètre l'écume dans les parties qui n'ont pas été cirées: intérieur du fourneau et intérieur de la tige. Sortie du bain, l'écume est sèche presque immédiatement. La coloration est plus lente sur le fourneau, ce qui est normal car cette partie est beaucoup plus épaisse que la tige".

Le résultat est là: en une centaine de fumages, la coloration est très visible, comme sur les écumes anciennes des collectionneurs !

François nous indique une adresse pour se fournir en huile bienfaitrice:


A vous de tenter l'expérience, d'autant plus que l'opération peut sans problème être réalisée sur vos écumes déjà fumées.


5 commentaires :

Pipe Gazette a dit…

Un de nos lecteurs, Luc, nous signale un autre site pour se procurer de l'huile de jojoba:

http://www.robindesbois.org/jojoba.htm

Anonyme a dit…

Belle coloration!
De qui est la pipe?

cordialement
Eric

Pipe Gazette a dit…

C'est une Altinok.

Cordialement.

Anonyme a dit…

Il est là "le grand secret de l'écume" : le traitement au blanc de baleine ou au jojoba
fait que l'écume est entièrement cirée.
La migration des essences de tabac qui colorent la pipe peut donc se faire de l'intérieur vers l'extérieur de l'écume pour se fixer dans la cire d'abeille en surface.

Pour info, en trois mois j'ai beaucoup fumé mon écume (plus d'une centaine de fois!)

J'étais parti en vacances avec cette seule pipe, du gris et de l'Amphora rouge.

Les premières semaines, je l'ai fumée au moins 3 ou 4 fois par jour. Après un ou deux mois de ce traitement, l'écume demande grâce et il est bon de la laisser sécher
plusieurs jours.

A bientôt,
François

Anonyme a dit…

tres interessant, merci