Exemple

19 avril 2008

CHANGEMENT DE COULEUR...

En décembre dernier, comme beaucoup d'autres membres de Pipes et Tabacs, j'avais reçu avec joie ma Pipe du Groupe 2008. J'avais choisi un tuyau jaune. De cet appendice ainsi coloré, je me suis lassé assez vite, me rendant compte -mais un peu tard- que le marron lui irait si bien.

Le maître d'oeuvre, Pierre Voisin, a accepté d'en fabriquer un autre en magnifique cumberland, ce dont je le remercie vivement.

Voici par conséquent ma Pipe du Groupe nouveau look !

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, dit-on... Enfin, cette fois-ci, c'est la bonne !

16 avril 2008

> UNE ECUME ALTINOK

Sinan Altinok est basé à Ankara, en Turquie. Il n'est donc pas très loin de la matière première, cette fameuse "écume de mer" ou "meerschaum", qui est en fait un minéral: le silicate de magnésium (appelé parfois magnésite ou sépiolite), extrait du sol dans la région d'Eskisehir.

Si la source la meilleure est bel et bien l'Anatolie, l'art et la manière de fabriquer la pipe en elle-même fut longtemps -depuis le début du 18° siècle- l'affaire des Autrichiens, des Anglais et des Français. Mais depuis 1961, il est en principe interdit d'exporter des blocs d'écume de Turquie. Ce sont donc les Turcs eux-mêmes qui doivent fabriquer la pipe, ce qui a donné des résultats laissant souvent à désirer. Quelques belles exceptions, comme Fikri Baki et Sinan Altinok, qui offrent de belles qualités d'écume, toujours entière, jamais reconstituée. Les montages, qui comptent aussi beaucoup, sont soignés. Pas de système à vis, mais un fin tenon en teflon qui s'insère dans une mortaise de la même matière.

Cette pipe Altinok, je l'ai voulue simple, légère, élégante: une forme "egg", une virole en argent et un tuyau ambré. Point.

Quant à la teinte, l'avenir nous en dira plus sur son évolution. Sachez déjà qu'elle a été passée huit fois à la cire d'abeille, ce qui devrait favoriser la coloration.