Exemple

17 juin 2010

> LES PIPES EN TERRE GAMBIER

Gambier fut la grande fabrique française de pipes en terre, à Givet dans les Ardennes: la maison a fourni de 1780 à 1926 des millions de pipes, simples ou sculptées: les pipes à effigies de célébrités et le "Jacob" barbu sont réputés.
On a peine à imaginer aujourd'hui ce que fut cette entreprise qui employa jusqu'à 600 personnes, posséda des bureaux de vente à Paris et à Londres, présenta environ 2000 modèles dans son catalogue.... mais déclina inexorablement après la Première Guerre Mondiale. L'usine de Givet avait d'ailleurs été réquisitionnée par les Allemands pour "l'effort de guerre" à leur profit. On peut dire que la maison Gambier ne s'en est jamais remise, même si elle a conservé une petite activité jusqu'en 1926, année de fermeture définitive. Il faut préciser également, en tant que cause de la disparition, la fait que la bruyère était devenue progressivement plus populaire que la terre.

A Givet de nos jours, plus d'usine, aucune trace. Mais une petite exposition de pipes Gambier exposées dans des vitrines installées tout autour du cloître du Centre Culturel des Récollectines.

Une anecdote personnelle: de passage à Givet récemment, voyant que je m'intéressais au sujet, mes interlocuteurs m'ont très gentiment offert une pipe représentant la fameuse tête de Jacob, un modèle emblématique de la maison Gambier (photo ci-contre).
De retour à Paris, je parle fièrement de ce bel objet à une spécialiste du sujet, Madame Voisin. Elle demande le numéro inscrit sur la pipe, cherche dans son catalogue Gambier et m'affirme qu'elle ne trouve pas de Jacob avec cette référence. Je cherche donc une inscription Gambier sur la pipe... et n'en trouve pas. Il est juste inscrit "JACOB 753" et, sur le turban, "LE NOUVEAU JACOB".
En réalité, après recherche, il s'agirait d'une pipe de marque Job Clerc, réalisée à Saint-Quentin-la-Poterie dans le Gard ! Le Jacob de Gambier ayant connu un fort succès, il a été également fabriqué par d'autres piperies, dont Job Clerc, Scouflaire et Fiolet.
- Nicolas

Aucun commentaire :