...
Exemple

19 février 2019

► Le Kentucky Bird ou le tabac Tagada




Concocté par le groupe danois Scandinavian Tobacco, le Kentucky Bird est composé de virginie, de burley et de kentucky. Mais pas seulement ! Selon la légende, il contiendrait des pétales de fleurs. J'en doute fort, dans sa version actuelle. Il s'agit plutôt d'essences florales ajoutées, probablement artificielles.

Les brins de tabac vont du jaune au noir, en passant par le marron. Au toucher, il n'est ni gras ni poisseux, contrairement à bien des aromatiques. Au nez, nous dirons qu'il est fruité, quelque chose qui fait penser au kirsch. Laissons-le s'aérer une demi-heure.

 
L'allumage se fait aisément, on tasse, on rallume. La combustion est facile. Mais le goût, où est-il, le goût ? En bouche, je ne perçois qu'une chaleur sucrée et agressive. Certes, la fumée est d'une senteur séduisante pour l'entourage. Mais ma pipe n'est pas un brûle-parfum ! 

On doit lui reconnaître une certaine régularité: du début à la fin, il envahit la cavité buccale de ses confiseries. En fin de pipe, la bouche est anesthésiée. Le Kentucky Bird est au tabac ce que la fraise Tagada est au fruit.
Si vous désirez fumer un mélange parfumé, mais dont l'arôme n'anéantit pas le tabac lui-même, je vous conseille l'Ashton Gold Rush, dont le virginie est naturellement et discrètement fruité, le Borkum Riff Original, un peu vanillé, ou le Vooroogst, légèrement chocolaté au goût.
N.S



VUES

16 commentaires :

Guy a dit…

Piquant mais fumé très doucement pas si agressif que ca.

Anonyme a dit…

Très agressif au palais en effet. Coupé avec 60% de Semois Cordmoy on obtient un mélange intéressant diminuant le piquant du KB.

Christophe papaalino a dit…

un mélange qui a fait parti de ma rotation.
Par contre c'est dès l'allumage qu'il faut y allez molo sinon c'est la morsure direct. Comme le dit Guy, pour le fumage il faut y allez aussi doucement.
C'est un bon tabac mais dans cette gamme " florale " je lui préfère le grousemoor de SG.
Merci pour cette revue Nicolas

Alain a dit…

Pire que pire. Une daube ce "truc" Tjrs été une énigme le succès de ce tabac. Fumez du thé ou un bouquet garnie. Lol!

loïc a dit…

Celui ci, je l'ai fumé il ya 30 ans. La recette est peut être différente aujourd'hui.
Je n'ose même pas réessayer tant il est décrié aujourd'hui.

fanfan a dit…

Tomber sur un mauvais tabac ça arrive à tout le monde. Dans ces occurences, je m'efforce de terminer la boîte. Mais dans le cas du Kentucky Bird, la blague est partie à la poubelle à l'issue du premier (et dernier) bol. Pas d'autre commentaire.

Gaëtan a dit…

J'ai démarré une boite et je n'arrive pas à la finir... ce tabac n'est vraiment pas pour moi... lol

sandblast a dit…

Je me demande même pourquoi il fait l'objet d'une chronique dans cet endroit censé valoriser la qualité et le bon goût.

Benoît a dit…


Vous voulez une croûte molle en guise de culot ?
Vous essayez, en vain, de cramer une (belle) pipe neuve sans jamais y être parvenu ?
Débutant, tu veux te dégoûter à jamais du tabac à pipe ?
Ce mélange est votre ami !

... ceci dit, il n'est certainement pas le seul, mais celui-ci jouit d'une réputation d'aro raffiné : sans doute le nom et le visuel n'y sont-ils pas étrangers (?)
Et, comme le souligne à juste titre Papaalino, dans le genre floral, il y a le SG Grousemoor qui est un classique du genre, sur une base d'excellents Virginia et essences naturelles.

Benoît a dit…

Sandblast :
Je pense que Nicolas n'a pas tort de, justement, remettre les pendules à l'heure avec ce tabac qui est systématiquement conseillé aux débutants par la grande majorité des buralistes.

Holaf a dit…

Je fume ce tabac depuis des années et je n'ai jamais eu l'impression
qu'il s'agissait d'un tabac de débutant ou qu'il était carrément
mauvais, je suis d'ailleurs en train de le fumer dans une Dunhill
à 600 euros et je le trouve excellent. Tout ça pour vous expliquer
qu'on trouvera toujours des divergences quant aux tabacs que nous
fumons ou aux prix que nous sommes prêt à mettre pour une pipe neuve
et qu'on peut en parler jusqu'à demain sans que ça change quoi que
ce soit dans notre manière de penser.

Anonyme a dit…

Le Kentucky bird fut mon premier tabac à pipe.
Avec le recul, je lui trouve plusieurs avantages.
D'abord, son odeur est agréable pour l'entourage (j'ai un collègue qui l'a fumé dans une roulé et qui l'a apprécié).
Ensuite, il apprend au débutant à fumer lentement, surtout en extérieur, sinon
le tabac vous anesthésie la langue et vous retire tout le plaisir.
A ce stade, soit on abandonne, soit on s'oriente vers d'autres tabacs...
Je remercie le KB de m'avoir permis de découvrir rapidement les Samuel Gawith, Dunhill, Davidoff, Ashton...
Pour être juste avec le KB, il y a pire...
J'en garde une boîte pour un jour de nostalgie.

David de Nantes

Gus a dit…

Je ne comprends pas trop ce que l'on peut reprocher à ce tabac
mais pour moi ça a été le coup de foudre avec le Kentucky Bird,
Il fait partie de ma rotation depuis bien longtemps maintenant.

Anonyme a dit…

Merci pour le conseil de le fumer doucement. Ca change beaucoup de chose et il est beaucoup moins agressif.
J’adore la reponse d’Holaf.

Anonyme a dit…

Je garde un bon souvenir du kentucky bird même
si maintenant je fume plus des tabacs anglais.

Message privé, je n'ai pas oublié HOLAF ancien
membre de ze-bistro qui a été contraint de
supprimer son compte du forum alors qu'il
avait tant fait pour son développement.

Anonyme a dit…

Holaf viré du forum. Je m'en doutais un peu.
Parti trop vite sans donner de nouvelles à
personne. Un brave type très calé cet Holaf.