Exemple

11 avril 2012

> DISPARITION DE RAYMOND AUBRAC


Avec son épouse, Lucie, il était entré dans la lutte clandestine contre l'occupation nazie dès 1940.
Infatigable témoin de cette époque, il n'hésitait pas à répondre aux invitations nombreuses de ceux qui voulaient l'entendre parler de son engagement et de la lutte menée par son épouse, lui même et leurs compagnons de route dans ces années sombres 1940-1945.

Rencontré par Pipe Gazette à Londres en 2010 à l'occasion des 70 ans de l'Appel du 18 juin, il nous avait confié fumer uniquement du Caporal Export.
"C'est le seul tabac digne de ce nom", déclarait-il. Et il nous avait fait part de sa déception de ne pouvoir acheter son mélange de prédilection dans la capitale anglaise, alors qu'il avait égaré sa blague.

VUES

Aucun commentaire :