Exemple

26 octobre 2009

> À PRAGUE AVEC MICHAL NOVAK

C'est par Facebook que j'ai fait la connaissance de Michal Novak. Comme quoi, ce réseau social n'est pas seulement un lieu où l'on perd son temps...

Sachant que j'allais passer quelques jours à Prague, Michal a proposé que nous nous retrouvions à mon hôtel. Poignée de main franche et sympathique, échanges en anglais. Le contact est direct et agréable. Il est venu avec un bel assortiment de ses productions.

Michal est photographe, mais également pipier depuis quelques années. Formé notamment par Jean-Paul Berrod (ancien patron de BC à Saint-Claude) et par l'italien Alberto Paronelli, il a surtout appris seul, à force de travail sur les ébauchons.

Actuellement, sa production est d'environ 60 pipes par an, en bruyère italienne ou marocaine, mais aussi en morta. Il en fumait d'ailleurs une en cette matière lors de notre rencontre. Toutes ses pipes sont prévues pour filtre 9 mm. Quant aux tuyaux, ils sont en acrylique.

Voulant acquérir une pipe Novak, le choix fut difficile entre toutes ces beautés. Mais le plaisir passe par ces moments où l'on prend chaque pipe dans ses mains, pour les palper, les peser, les caresser... J'ai finalement opté pour ce modèle courbe, au foyer légèrement ovale. Une belle bruyère légère, généreuse, prolongée d'une bague en argent et d'un tuyau acrylique, façon cumberland.

En cette fin octobre 2009, on peut encore fumer dans les bars, brasseries et restaurants tchèques. Profitons-en ! Ca ne va peut-être pas durer... Très agréable moment de convivialité avec Michal ( amateur de tabacs Mac Baren) autour d'un café et d'une bière Pilsner.

Et premier allumage pour moi de ma nouvelle pipe, qui plus est sous le regard de son créateur ! Cette bruyère est douce comme du velours. Ce qui, en République Tchèque, est une image qui a du sens...

Nous nous rendons ensuite dans les deux principaux magasins de pipes et de tabacs de la vieille ville, en commençant par Stanislaw, situé au 36 rue Dlouha. Une grosse pipe sert d'ailleurs d'enseigne.

D'après Michal, c'est la boutique où l'on est le mieux conseillé. Visiblement, il est un habitué des lieux, mais aucune de ses pipes n'y est en vente. Il est exact que la vendeuse sait vous guider dans le large choix de tabacs, notamment concernant les quelques mélanges estampillés Stanislaw. Mais je suis surtout attiré par les Samuel Gawith, dont certains sont également vendus ici en blague de 35 grammes. C'est le cas du Full Virginia Flake. Je découvre également les Rattray's et les mélanges Peterson, dont le nouveau 3 P's ( Peterson Perfect Plug).

Côté pipes, une large place est faite aux marques étrangères, dont les Vauen, Stanwell, Peterson et quelques italiennes.

Le magasin Baker Street, au 38 rue Celetna, également dans le Prague historique, est un vrai temple de la pipe. Chacom, Peterson, Stanwell, Design Berlin, de nombreuses Jirsa, des Karel Krska... et un large choix de boîtes de tabacs, dont les fameux Samuel Gawith. Bonne adresse également pour les amateurs de cigares.



Enfin, si vous passez par Brno, la seconde ville du pays, une belle boutique vous attend en centre-ville, au 8 de la rue Masarykova. Un étage entier est dédié aux tabacs et aux pipes ( marques internationales et productions tchèques, comme BPK, Jirsa et Krska).
Textes et photos: Nicolas / Pipe Gazette

5 commentaires :

LJG-BRIARPIPES a dit…

Bravo à Michal Novak,et encore des compliments si il a appris tout seul.Le modele que Nicolas a acheté est superbe,avec de très bonnes proportions et une finition typique.Bonne chance à ce confrere pipier.Lucien Georges

Anonyme a dit…

Congratulations for your creative work.

Nicolas a dit…

Avec un peu de recul, et donc plusieurs fumages, je confirme. La pipe que j'ai achetée à Michal Novak est d'une douceur exceptionnelle, aussi bien avec les Virginie qu'avec les tabacs bruns.

La forme ovale du fourneau n'empêche aucunement une parfaite combustion, contrairement à une petite crainte que j'avais au départ.

Le tuyau en acrylique est confortable, avec un bec fin. Michal attache d'ailleurs une grande importance à ce "détail", qui n'en est pas un d'ailleurs.

Seul petit bémol à mes yeux, mais c'est du chipotage: la ligne du tuyau ne me semble pas absolument fluide.

LJG-BRIARPIPES a dit…

Je ne veux pas trop me prononcer sur l'acrylique car j'en ai très peu travaillé.Cependant 2 possibilités:1/ l'acrylique n'ai pas d'excellente qualité - 2/le degré de finition du tuyau n'est pas suffisant,ce qui est le plus probable.Ce n'est vraiment pas insurmontable.LJG

Nicolas a dit…

Non, c'est vraiment de ... de mouche.))

Histoire de donner 19/20 et pas 20 ...

C'est une superbe et excellente pipe.

Nicolas