Exemple

28 juillet 2009

> BIENVENUE AU CLUB !


Jean-Claude Thimoléon, président du CIFCP

Dans un monde où le fumeur est devenu paria et dans lequel les fumeurs de pipe ont de plus en plus de mal à trouver un lieu pour se retrouver, l'annonce de la création d'une nouvelle association est une sacrée bonne nouvelle.
Ainsi donc, Jean-Claude Thimoléon est heureux de nous faire part de la naissance du Club International des Fumeurs et Collectionneurs de Pipes (CIFCP), basé en Haute-Savoie, à Thollon-les-Mémises.
Pipe Gazette a interviewé le président de ce tout nouveau club.

-D'où est venue l'idée de créer un club en Haute-Savoie ?

Tout simplement du fait que j'habite la Haute-Savoie et que le club le plus proche est à Annecy et n'a pas l'air très actif.

-Qui l'a créé ?

Jacques Vasier, fumeur de pipe et juriste, et moi-même donc, fumeur et collectionneur. Et ma compagne qui me seconde en tant que vice-présidente.

-Quel est le but de ce club ? Des réunions, des concours ?

Le but du club est un peu plus large que celui classiquement retenu:
  • Echanger et partager sur notre passion.
  • Organiser des voyages chez les grandes maisons de fabrication.
  • Avoir chaque année une ou plusieurs pipes de club fabriquées dans un pays différent (la première sera faite par Thierry Melan, NDLR).
  • Créer pour chaque pays une structure rattachée à la structure centrale, de manière à organiser des rencontres internationales.
  • Faire profiter les membres du club de nos découvertes en matière de tabacs à prix compétitifs.
  • Organiser si possible une réunion trimestrielle et un concours de fumage annuel.
  • Organiser des stages pour apprendre à restaurer les pipes, voire à les fabriquer.
  • Trouver le matériel adéquat et le distribuer à l'intérieur du club.
  • Mise en place d'une bourse internationale des pipes neuves et estates, etc...
-Avez-vous un lieu pour vous réunir ?

Plusieurs lieux ont été pressentis, les réunions estivales ne posent pas de problèmes, mais nous cherchons une salle avec les hôtels des environs.

-Vous avez passé un accord avec un vendeur de tabac en Suisse. Quel est-il ?

Donc nos mélanges sont fabriqués par le Tabac Besson à Lausanne et nous distribuons à nos membres tous ses mélanges, mais également d'autres tabacs viendront se rajouter au fur et à mesure des découvertes.

Les deux mélanges du club sont:
  • Méditation (mélange anglais contenant du Virginia, du Latakia syrien, du Perique et du Black Cavendish)
  • Voyages (mélange danois contenant du Virginia, du Black Cavendish, du Burley et de l'orange).

Comment adhérer au club ?

Pour adhérer, il suffit de nous envoyer un chèque de 10 euros pour les membres actifs et 50 euros minimum pour les membres bienfaiteurs, à l'ordre du CIFCP:

Chalet Euréka, Route de Lajoux, 74500 THOLLON LES MEMISES

Téléphone 04 50 81 30 39

Courriel: administrationcifcp@gmail.com

-Pouvez-vous nous donner les premiers rendez-vous du club?

La première réunion est prévue autour du 15 août et ensuite nous prévoyons une réunion en septembre ou octobre avec nos amis du Club de Lausanne.

-Depuis combien de temps fumez-vous la pipe ?

J'ai fabriqué ma première pipe en bambou à l'âge de 12 ans, colmatée avec de la pâte à modeler (dégueulasse !)... Depuis, je fume plus ou moins régulièrement, pratiquement plus que la pipe depuis deux ou trois ans.

-Et votre épouse, fume-t-elle ?

Mon épouse (nous nous sommes mariés le 20 juin de cette année) fume, mais des cigarettes.





5 commentaires :

Anonyme a dit…

Comme vous le dites, c'est sur que le contexte n'est pas favorable. Pour les concours de fumeurs de pipe, il est de plus en plus impossible de trouver une salle à louer.

Bon vent à ce club , sincèrement.

Paulo

vimy a dit…

C'est très encourageant de constater qu'il existe des fumeurs de pipe courageux. Car rien n'est impossible à qui veut bien se mouvoir pour trouver un endroit où pratiquer des réunions d'amateurs.
Bon vent à ce nouveau club et à ses membres.
Jean-Max-Lille

LJG-BRIARPIPES a dit…

Bonne initiative de la part de ce club qui sera peut être un lien efficace entre artisans passionnés de travail bien fait,collectionneurs,amateurs et amoureux de la pipe.La fabrication française merite de retrouver ses titres de noblesse.Lucien Georges

Anonyme a dit…

Attention, ce type est douteux et son club aussi.

Anonyme a dit…

F.COSTA de LOPIGNA est heureux de constater que la corse et la savoie partagent les mêmes valeurs pipières. Le PIPE CLUB DE CORSE vient de naitre lui aussi, en même temps.